LégislationPratique

Avoir de belles plaques d’immatriculation : nos conseils

Les plaques d’immatriculation contribuent à l’esthétique générale d’une voiture. Si elles sont subies par la plupart des automobilistes, elles peuvent pourtant être personnalisées dans la limite du raisonnable. Dans cet article, nous verrons quelques astuces qui donneront un rendu encore plus élégant à vos plaques d’immatriculation. Contrairement aux idées reçues, il est possible de jouer sur le rendu de quelques éléments… Et cela peut tout changer ! Nous parlerons du choix de typographie (police d’écriture), des couleurs mais aussi des jeux de matière possible. Les plaques minéralogiques sont souvent détestées du fait qu’elles permettent d’être reconnu dans le cas d’un excès de vitesse par exemple… Malgré cela, elles peuvent apporter une touche de raffinement, d’humour et participer pleinement à l’identité de votre automobile.

Choisissez la bonne police d’écriture !

Plusieurs polices d’écritures peuvent être choisies sur votre plaque d’immatriculation… Mais tout n’est pas légal pour autant. Seules les polices dites « bâton » sont permises, ce qui signifie qu’elles ne doivent pas avoir d’empattements ni même être de type fantaisie. Cela permet toutefois de se rapprocher plus ou moins des caractères allemands ou anglais, ce qui peut donc donner du caractère à votre modèle de plaque d’immatriculation. Cela exclue donc l’indécrottable Comic Sans MS !

Par exemple, une police d’écriture proche de celle des plaques anglaises sur une belle Jaguar, c’est très élégant. D’une manière générale, les caractères doivent être de couleur noire. Il existe cependant une tolérance pour l’aspect carbone dès lors que celui-ci est foncé. Il est donc permis d’aller dans la subtilité pour se démarquer. Lorsque vous faites votre choix de plaque d’immatriculation, le site MesPlaques vous indique ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Cela permet d’avoir pleinement conscience de chacun des choix opérés sur vos plaques. Vous n’êtes donc pas pris au dépourvu.

Notre conseil : n’ayez pas peur de la simplicité !

N’oubliez pas les eurobandes !

Sur la route, il est fréquent de croiser des voitures dont les plaques d’immatriculation ont des eurobandes à fond noir. C’est illégal, bien que souvent tolérés mais nous ne vous incitons pas nécessairement à faire cette modification qui peut vous amener une contravention de 4ème classe ! Vous disposez heureusement de solutions pour personnaliser ces eurobandes. Déjà, si le fond bleu est normalisé, personne ne vous en voudra s’il est légèrement plus clair ou foncé que d’origine. Vous avez aussi le choix du département, qui est libre.

Source photo : eplaque.fr

La bande droite comprend à la fois le numéro d’un département français mais aussi le logo régional correspondant. Vous pourrez donc opter pour votre département d’habitation, de naissance, de cœur ou tout simplement par choix esthétique. En effet, certains logos régionaux sont plus élégants que d’autres. À titre personnel, j’ai choisi le département 78 pour mes plaques d’immatriculation puisque le constructeur de ma voiture est implanté en France… dans les Yvelines ! Tout est permis et c’est donc une partie de personnalisation que vous pourrez exploiter. Oubliez les stickers à rajouter sur vos plaques, ils sont illégaux et ont une tenue très variable dans le temps.

Notre conseil : pour plus d’élégance, préférez un bleu légèrement plus foncé que celui d’origine.

Pensez au petit texte personnalisé

Sur la partie inférieure des plaques d’immatriculation, vous avez un grand choix de personnalisation possible pour vos plaques d’immatriculation. Vous pourrez y mettre une citation, le modèle précis de votre voiture ou bien même une blague. Pour toujours plus d’élégance, il est possible d’y indiquer les coordonnées d’une grande concession parisienne, par exemple. Néanmoins, je vous déconseille d’y mettre une blague lourde ou graveleuse… Si vous remplacez régulièrement votre voiture, un acheteur potentiel n’a pas forcément envie d’avoir une plaque d’immatriculation avec un petit texte malaisant. Parmi les textes les plus souvent indiqués, il y a le « Si tu lis ceci, c’est que tu es trop près« , qui a tendance à faire réfléchir les conducteurs d’Audi trop pressés.

Le saviez-vous ? Il existe une grande tendance du moment : c’est d’appliquer la signature d’une célébrité ou encore d’un youtubeur. C’est subtil, mais très apprécié… Tout en restant dans la légalité.

Notre conseil : optez pour un court texte ou une signature. Une plaque d’immatriculation n’est pas un panneau d’affichage !

Acier ou plexiglas ?

Les plaques d’immatriculation peuvent être de deux types différents. Les modèles en acier sont embossés dans une machine afin de faire ressortir les caractères. Elles ont l’avantage de prix très bras mais sont aussi plus exposées aux chocs urbains, peuvent se tordre et il arrive que le centre d’un chiffre ou d’une lettre puisse partir. Esthétiquement, c’est assez simple et les possibilités de personnalisation sont assez minces. Ce sont des plaques souvent proposées dans les centres autos à partir de 12 ou 13 €.

Si vous souhaitez un meilleur rendu encore, je vous invite à opter pour les plaques d’immatriculation en plexiglas. Elles ont un aspect toujours moderne et sont en réalité imprimées dans une machine. Notons qu’elles peuvent donc être personnalisées librement tout en renvoyant une image assez haut de gamme. Elles sont aussi plus résistantes dans le temps. Privilégiez des plaques de qualité, comme celles proposées par MesPlaques.fr, qui ont un revêtement anti-jaunissement. Pour ma part, c’est mon coup de cœur !

Les plaques d’immatriculation à fond noir ne sont autorisées que pour les voitures anciennes, en carte grise collection. Même s’il existe une certaine tolérance pour certains modèles anciens, ne faites pas cette modification sur une voiture récente. Dans ce cas, les eurobandes sont facultatives. C’est une vraie bonne idée pour terminer le look d’un modèle ancien.

Notre conseil : privilégiez les plaques en plexiglas, qui ont un rendu plus élégant.

Le mot de la fin

Avoir de belles plaques d’immatriculation, c’est donc possible. Si vous appliquez les quelques conseils mentionnés dans cet article, vous pourrez vous démarquer tout en conservant une certaine sobriété. Vous le savez, une voiture s’apprécie pour ses détails. Cette subtilité confère l’élégance générale. Bien visible, les plaques minéralogiques peuvent s’adapter à vos goûts mais aussi à votre modèle de voiture, tout en restant dans la légalité. À vous d’analyser ce qui vous plait et qui rendra votre voiture encore plus désirable. Si vous changez prochainement de numéro d’immatriculation, dans le cas d’un déménagement par exemple, alors c’est l’occasion de vous faire plaisir. C’est une modification pas chère et pourtant très appréciable. Car avec 52 centimètres de long, les plaques sont relativement visibles… Alors autant ne pas les négliger !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page