DécouvertesInsolite

Kegger Sprinter V6 AMG Petronas : la dépanneuse express !

Tomber en panne, ça ne fait jamais plaisir. Parfois, on peut repartir mais dans d’autres cas, il faut appeler une dépanneuse. Et là, on commence à visualiser le coût des réparations et forcément, c’est souvent stressant. Mais imaginez si la dépanneuse qui s’approche de vous est un Mercedes Sprinter préparé par AMG et aux couleurs des Formule 1 de la marque à l’étoile ? Dans les faits, c’est à peu près ce que nous propose le carrossier polonais Kegger. Une préparation assez improbable qui se poursuit à l’intérieur. Mais attention, seulement 25 exemplaires seront produits et vendus en Allemagne et en Pologne.

Une dépanneuse et une inspiration !

Kegger est un carrossier polonais qui officie depuis 2009. Son crédo ? Des véhicules de transport les plus fiables et endurants possibles. Forte de son succès, l’entreprise a décidé de frapper fort. C’est une manière de montrer son savoir-faire mais aussi de faire le buzz. Et ça marche puisque vous avez cliqué sur le lien pour lire cet article en ce moment-même. Vous savez probablement que Mercedes est engagée en Formule 1 depuis 1954. Toutefois, la filiation avec le groupe pétrolier Petronas est relativement récente (2009). En 2020, les Mercedes type W11 arborent une livrée grise et noire, avec des touches de bleu. Au volant : Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. La dépanneuse que je vous présente aujourd’hui a de nombreux traits communs : la livrée, l’ambiance générale mais également la présence d’un moteur V6…

En matière de style, Kegger n’y a pas été de main morte. Le banal Mercedes Sprinter de base s’habille d’un kit carrosserie dont le pare-choc reprend le style des AMG. La calandre, massive, reprend ce même design. Les bas de caisse reçoivent des extensions qui donne un carrossage intégral plutôt élégant. Outre un rabaissement, le carrossier polonais a opté pour d’élégantes jantes aluminium 18 pouces de couleur noir avec un liseré bleu. On note aussi une belle transcription de la livrée F1 Petronas, avec des jeux de texture qui marchent bien et la présence des différents sponsors. À l’arrière, on trouve des optiques à LED, un crochet d’attelage et quatre sorties d’échappement. Mais comme souvent chez le constructeur à l’étoile, c’est probablement du factice ! À l’arrière, l’espace de chargement est fonctionnel et peut sans problème accueillir une voiture ou un petit utilitaire.

Fait sympa : le numéro 77 sur la carrosserie qui fait écho à la F1 de Valtteri Bottas !

Un habitacle façon AMG !

À bord, on oublie vite que l’on est dans une dépanneuse. Le Mercedes Sprinter revu par Kegger s’habille d’alcantara sur le tableau de bord tandis que la sellerie mixe harmonieusement le cuir et l’alcantara. On retrouve des surpiqures bleues très élégantes et un volant tout aussi réussi. Le toit a également été recouvert d’alcantara. On trouve aussi un subwoofer Match Excursion HXA, deux woofers audio et deux tweeter arc-en-ciel. Au centre de la planche de bord, un large écran tactile de 10,25 pouces qui permet d’accéder aux différents paramètres de cette incroyable dépanneuse.

Il ne manque rien à bord. Les ajustements comme la finition sont clairement des équivalents à ce que l’on peut trouver une voiture, une Mercedes AMG de surcroît. Quelques détails trahissent la base utilitaire, comme les sièges surélevés avec le réglage manuel de l’assise, la large console centrale ou les tapis de sol en plastique. Toutefois, Kegger a atteint un niveau assez remarquable et bon nombre de dépanneurs rêveraient d’avoir une telle monture pour accomplir leurs missions ! Notons que la climatisation automatique Thermotronic est de série, au même titre que la caméra de recul, le châssis confort avec suspension pneumatique et le régulateur de vitesse.

Un V6 turbo… mais en mazout !

Si les Formule 1 actuelles disposent d’un moteur V6 hybride, ce Mercedes Sprinter aux couleurs de l’écurie Mercedes AMG Petronas est plus modeste. Le V6 carbure au diesel et développe une puissance de 190 chevaux. Il ne s’agit en réalité que du moteur 319 CDI, déjà proposé sur les Sprinter standards. Ce moteur est conjugué à une boîte automatique 7G-Tronic Plus. Niveau performances, forcément, on sera légèrement en dessous d’une Formule 1 mais les 440 Nm de couple sont honnêtes et c’est une propulsion.

Si vous souhaitez vous offrir cette dépanneuse, il est peut-être déjà trop tard. 25 unités seulement seront produites et vendues exclusivement en Allemagne et en Pologne. Comptez 125 000 € HT. Avec toutes les modifications opérées par Kegger, ce prix n’est finalement pas si déraisonnable d’autant plus qu’en terme d’image, ce Sprinter est clairement valorisant. Notons que tous les équipements que vous voyez sur les images sont intégrés d’office sur cette belle dépanneuse, à l’exception bien sûr de l’AMG GT !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page