Pratique

Les plaques d’immatriculation commencent désormais par un G

Si vous regardez les plaques d’immatriculation des voitures dans la rue, vous verrez qu’elles sont souvent au format AB-123-CD. La première des quatre lettres est la dernière à défiler. Autant dire que les changements de cette première lettre sont plutôt rares. Plus le temps passe, plus cela demande du temps. En ce jour, nous passons officiellement à la lettre G. Une série qui devrait se poursuivre jusqu’en 2024 minimum ! Depuis l’attribution du numéro AA-001-AA, plus de 12 années se sont déjà écoulées et pourtant, des plaques d’immatriculation sous l’ancien système FNI (type 1234 AB 56) existent toujours. Mais pour longtemps ? Cet article est l’occasion de revenir brièvement sur l’actualité du système SIV, faisant partie intégrante de notre quotidien.

Combien de plaques ont déjà été attribués ?

Depuis 2009, ce sont près de 73 millions de numéros d’immatriculation qui ont déjà été attribués. D’avril à octobre 2009, seuls les véhicules neufs recevaient les plaques SIV. Les modèles d’occasion ne sont arrivés qu’ensuite dans le système. Le tout-premier numéro d’immatriculation SIV attribué l’a été à une Mazda 6 appartenant au constructeur japonais. Je vous raconte l’histoire de la détentrice du numéro AA-001-AA dans cet article. Au début, le site de l’ANTS (agence nationale des titres sécurisés) a été rapidement dépassé par le flux continu de nouveaux numéros attribués. Depuis, c’est progressivement rentré dans l’ordre.

Les quatre lettres qui composent nos plaques d’immatriculation sont attribuées dans l’ordre, en commençant de celle située la plus à droite. Sur les 26 lettres de l’alphabet, les I, O et U n’y figurent pas en raison du risque de confusion avec les 1, 0 et V. Les séries principales défilent de plus en plus vite, du fait que bon nombre de voitures d’occasion ont déjà convergé sur les SIV. Si la série A a été relativement courte (elle a duré moins d’un an et demi), les échéances s’allongent de plus en plus puisque la série F aura été attribuée pendant près de 3 ans. La Série G, entamée ce jour, pourrait donc facilement courir jusqu’en 2024 ou 2025. Notons que ce sont les chiffres qui défilent en premier (de 001 à 999) puis les lettres, en partant de la plus à droite.

À quels véhicules s’adressent les plaques SIV ?

Jusqu’en 2015, les véhicules militaires continuaient d’être immatriculés dans un système à part. Il en était de même pour les cyclomoteurs. Désormais, tout le monde est immatriculé dans la série normale du SIV. Cela augmente d’autant le volume mais permet aussi de simplifier les procédures. Les plaques d’immatriculation temporaires sont également comprises dans le SIV, avec toujours un fond rouge qui permet une identification rapide. En revanche, les plaques d’immatriculation des véhicules diplomatiques ont toujours un fonctionnement à part.

Combien de temps va durer la série G ?

À l’origine, le système d’immatriculation des véhicules (SIV) avait une durée de vie estimée à 80 ans. Il semblerait que ces précisions soient assez cohérentes puisqu’un phénomène de ralentissement des nouvelles demandes apparaît petit à petit. Récapitulons brièvement les dates de sortie des six premières séries de lettres des numéros d’immatriculation et le temps qu’elles ont perduré, exprimé en jours.

NumérosDébutFinDurée en jours
Série AAA-001-AA à AZ-999-ZZ15/04/200915/09/2010518
Série BBA-001-AA à BZ-999-ZZ15/09/201006/01/2012478
Série CCA-001-AA à CZ-999-ZZ06/01/201229/10/2013662
Série DDA-001-AA à DZ-999-ZZ29/10/201326/02/2016850
Série EEA-001-AA à EZ-999-ZZ26/02/201629/08/2018915
Série FFA-001-AA à FZ-999-ZZ29/08/201816/06/20211 022
Série GGA-001-AA à GZ-999-ZZ16/06/2021/

Cela nous permet d’établir un petit graphique pour se représenter schématiquement les différentes informations et mieux les appréhender. Ce petit graphique met en parallèle les six premières séries de lettres attribuées dans le SIV – et complétées – à ce jour dans le SIV, de A à F.

On constate que plus les séries passent, plus le temps effectif s’allonge. Cela s’explique simplement par le fait que de plus en plus de véhicules sont déjà passés en plaques SIV. Fatalement, le nombre de véhicules d’occasions restant en plaques FNI (ancien système) est de plus en plus faible, ce qui a pour conséquence de rallonger les séries. Vous me direz que la série A a été plus longue que la B et qu’elle casse donc la série. Souvenez-vous que durant les six premiers mois du SIV, la première année, les véhicules d’occasion demeurent en plaques FNI. La série de plaques commençant par la lettre G s’étendra probablement jusqu’à l’année 2024, peut-être même début 2025 !

Quel sursis pour les « vieilles » plaques type FNI ?

L’arrêté du 9 février 2009 relatif aux modalités d’immatriculation des véhicules prévoyait la fin de l’ancien système d’immatriculation au 31 décembre 2020. Désormais, plus aucune date n’est affichée. Les voitures étant toujours dans l’ancien système peuvent donc y rester, en l’absence de nouvelles directives. Une bonne nouvelle pour les collectionneurs, très attachés à leur « vieilles » plaques.

Si vous commandez une voiture neuve ou que vous faites immatriculer une voiture d’occasion toujours immatriculée dans l’ancien système, vous savez désormais que votre nouveau numéro d’immatriculation débutera par la lettre G. Avis aux Grégory et Grégoire qui vous les lettres GR-xxx-EG sur leur plaque, il faudra probablement patienter jusqu’en 2023 !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

3 commentaires

  1. Bonjour, Les deux zones franches du département de l’Ain ont-elles été supprimées avec l’arrivée du SIV ?! A savoir:
    1234 TT1Q et 1234 TT1W, chiffres blancs sur fond rouge.

    1. Bonjour,

      Les deux zones franches n’ont pas été supprimées, seules les plaques et la numérotation ont changé.

      Les véhicules sont dorénavant (depuis 2009) immatriculés dans la série normale du SIV avec les usages « véhicule pays de Gex » et « véhicule pays de Savoie », le tout accompagné de plaques à fond rouge sans date limite de validité mais avec des identifiants 01 et 74.

      Vous pouvez en voir quelques photos ici : http://plaque.free.fr/eur/f/?path=./a4_FREE_ZONES_SIV/

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page