AstucesPratique

5 astuces pour éviter le stress du stationnement en ville

Se stationner en centre-ville, c’est souvent l’horreur absolue. On commence généralement par baisser le son de la musique pour mieux voir les places de stationnement vierges. On arpente les avenues, on s’agace en remontant les rues, on insulte la voiture de devant qui a trouvé une place sous vos yeux, on explore les ruelles en se disant qu’on doit être le premier à avoir cette idée. Au bout de 20 minutes, une place de parking est en vue. Vous vous garerez donc derrière une vieille Renault 21 Nevada qui vous détruira le pare-choc en voulant quitter sa place, avec sa boule de remorquage… Vous voulez éviter ça ? On vous comprend. Voici cinq astuces pour trouver une place de stationnement plus facilement en ville, tout en s’évitant agacement, énervement et stress.

1. Utilisez une application mobile

Un smartphone, nous sommes l’immense majorité à en posséder un. Autant l’utiliser. Il existe une multitude d’applications pour smartphone pour vous permettre de trouver en quelques clics un parking. Certaines applications mobile vous proposent de trouver au plus près, d’autres prennent en compte la taille de votre voiture pour optimiser l’espace tandis que d’autres vont chercher le prix le plus bas. Le marché est aujourd’hui très complet et relativement performant puisque les données sont actualisées en temps réel. Il y a aussi le site internet Interparking qui est très performant en ce sens, en centralisant les grands parkings disponibles, par ville. C’est donc un gain de temps, autant pour le quotidien que pour les départs en vacances.

Ces applications sont relativement faciles à utiliser et il est souvent possible de réserver directement en ligne, depuis les applications ou site internet, votre place de parking. Souvent, on peut même localiser précisément les places, pour avoir un aperçu de la place disponible. On découvre également les services qui sont inclus, comme l’accès au coupe-file, idéal pour gagner du temps, un éventuel service d’assistance et parfois même des caméras de vidéo-surveillance, ce qui s’avère pratique quand on connaît le je-m’en-foustisme général à propos de l’égard des biens d’autrui de certains conducteurs…

2. Faites du repérage sur Google Maps

Parmi les outils pratiques, il y a notamment Google Maps et les sites concurrents, qui vous permettent une vue aérienne de différents lieux. Cela peut vous permettre de localiser un parking à proximité de votre point de chute. C’est par exemple le cas de magasins qui ont fermé, le parking est souvent laissé libre d’accès et personne ne va nécessairement aller s’y stationner. Prenez le temps d’explorer les environs. Car même si lors de votre passage, il y aura nécessairement un trafic routier différent, cela donne une tendance générale des zones les plus chargées.

Une astuce ? Il est souvent préférable de s’éloigner quelque peu, quitte à se mettre sur le trajet d’une navette ou d’un bus. Les places de stationnement plus éloignées sont souvent bien plus accessibles financièrement. Le prix éventuel de la navette peut-être compensé par l’économie sur le prix du stationnement. De plus en plus de villes mettent en place un système de navettes électriques et gratuites, parfois autonomes ! Guettez-les afin de vous stationner à proximité d’un arrêt.

3. Voyez les conditions de gratuité

En matière de stationnement, toutes les villes ne sont pas égales. Certaines autorisent le stationnement sur les places de livraison dans des conditions particulières. D’autres proposent la gratuité de stationnement pour les voitures électriques. Chaque ville peut avoir ses propres règles. Je vous invite à les consulter afin de voir si vous pouvez en bénéficier. Il arrive que les jours fériés, le stationnement soit totalement gratuit, bien que cela ne soit pas systématique. Certaines villes autorisent le stationnement à l’aide du disque, bien que cela soit de plus en plus rare. Il peut s’agir d’une bonne méthode pour stationner gratuitement sa voiture.

Certains font le choix de ne pas payer l’occupation d’une place de parking. S’il est vrai que les contrôles ne sont pas systématiques, de plus en plus de villes pratiquent les contrôles automatisées. Une voiture de police ou gendarmerie équipée d’un système de lecture automatisée des plaques d’immatriculation parvient à verbaliser directement ceux qui n’ont pas réglé leur stationnement. Si vous faites une faute dans votre immatriculation, alors le ticket ne sera pas reconnu. Les cas de fraude sont nombreux, certains appliquant malencontreusement une feuille d’arbre sur la plaque. Nous déconseillons ce type de pratique, sanctionné assez lourdement.

4. Élargissez votre champ d’action

Si les parkings sont hors de prix, sachez qu’il est parfois plus rentable de louer une place de parking auprès d’un hôtel directement, même pour une journée ! Les parkings de supermarché sont souvent bien plus accessibles, lorsqu’ils ne sont pas gratuits. Certains riverains peuvent aussi proposer la location de leur place de parking attitrée et parfois même de leur box. Là encore, il s’agit de méthodes plus économiques que les parkings traditionnels. Vous en serez quitte pour quelques minutes de recherche mais si votre objectif est de dépenser le moins possible, il s’agit d’une méthode à considérer très sérieusement.

Soyez tout de même vigilant si vous louez un box ou garage à un particulier. Ce dernier doit impérativement être assuré. Si ce n’est pas le cas et qu’un dommage survient pendant le stationnement de votre voiture, vous pourriez être inquiété.

5. Louez votre voiture

Si vous possédez une voiture à laquelle vous êtes attachée, cette astuce n’en sera pas une pour vous. Mais admettons que vous alliez régulièrement dans les centre-villes avec une « vieille » Clio 3 TCE 100 chevaux de 10 ans, avec la carrosserie déjà bien abimée. Vous n’avez rien à perdre… Vous pourriez tout à fait proposer votre voiture à la location entre particulier pendant la durée de votre stationnement. Plutôt que de vous coûter de l’argent, votre voiture vous en rapportera. Vous devrez accepter que les gens se fichent généralement des biens, vous récupérerez peut-être votre voiture avec de nouveaux coups de portières ou autres. Mais si ce n’est pas un problème pour vous, cette rentabilisation peut être particulièrement intéressante.

Il existe donc plusieurs méthodes efficaces pour stationner sa voiture en ville à moindre coût. Ces astuces peuvent parfois être combinées entre elles. À vous les économies !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page