ActualitéFord

Ford Bronco Raptor : toujours plus irrationnellement génial

Le Ford Bronco de sixième génération est commercialisé depuis l’année dernière aux États-Unis. Ce SUV familial assume pleinement la carte du néo-rétro et se montre presque raisonnable. En effet, il abandonne le traditionnel V8 au profit de « petits » moteurs 3 et 4-cylindres. Ces derniers évoluent aux côtés d’un V6. Désormais, la gamme est coiffée par une version Raptor de plus de 400 chevaux, qui cumule le côté baroudeur à la performance. Et le résultat assez incroyable puisque l’on retrouve tous les gimmicks des modèles Ford Performance. Bon, en revanche, pour le marché français, il faudra patienter. Longtemps. Très longtemps.

Le Ford Bronco en version dévergondée

En France, l’unique modèle Raptor est particulièrement fade… Il s’agit du Ford Ranger « poussé » à 213 chevaux (théoriques). Car malgré ses belles aptitudes en franchissement, les performances ne sont absolument pas au rendez-vous. Aux États-Unis, point de Diesel ! La branche Raptor, c’est un art de vivre à part entière. Le dernier modèle à profiter des améliorations de la branche sportive, c’est le tout dernier Ford Bronco.

Commercialisé depuis 2021, la sixième génération de ce SUV familial au look néo-rétro, est configurable en version courte à 3 portes (4,41 mètres) ou longue à 5 portes (4,81 mètres). Cette version Raptor, c’est avant tout une gueule. On découvre une immense calandre arborant le lettrage Ford en gros, de nouvelles optiques à LED, des pare-chocs revus et des voies considérablement élargies.

La garde au sol augmente de 12 centimètres tandis que les extensions d’ailes sont désormais plus carrées et massives. On notera d’ailleurs que le capot accueille une énorme d’entrée d’air ! Et puisque la performance ne se mesure pas qu’avec le 0 à 100 km/h, on trouve aussi des suspensions renforcées (13″ à l’avant et 14″ à l’arrière) et des pneus de 37 pouces. Quant aux jantes alliage noires, c’est toujours du 17 pouces). La dotation comprend également un crochet de remorquage, des soubassements revus et une possibilité plutôt insolite : celle de retirer les portes si l’envie vous prend. Après tout, c’est une cure d’allègement comme une autre ! On notera d’ailleurs qu’il en est de même pour le toit… Cela permet d’adapter le Bronco Raptor à vos envies du moment (et à la météo).

Un V6 de plus de 400 chevaux sous le capot !

Le Ford Bronco Raptor fait l’impasse sur le moteur V8 mais adopte un moteur V6. Ce V6 EcoBoost était déjà proposé, avec une puissance de 310 chevaux. Désormais, la puissance est portée à « plus de 400 chevaux » sans que l’on sache réellement à quoi s’attendre ! Une boîte automatique à 10 rapports est proposée de série, avec une gestion entièrement revue et sept modes de conduite, dont un (Baja) qui réduit le décalage du turbo. De même, le ligne d’échappement comprend une soupape active, qui permet d’activer quatre niveaux de sonorité ! Bien sûr, la transmission intégrale est de série et il est possible de tracter 2 tonnes, contre 1,6 tonne pour le Bronco « classique ».

10 couleurs de carrosserie sont proposées, dont cet emblématique orange. À bord, on trouve une instrumentation numérique de 12 pouces, avec différents affichages et quelques touches de orange (dont les ceintures de sécurité) qui donnent un côté plus exclusif. L’écran central, de 12 pouces également, dispose du système multimédia de dernière génération SYNC 4. Par ailleurs, on trouve de série un système audio Bang & Olufsen avec 10 haut-parleurs et bien sûr, beaucoup d’aides à la conduite. L’ambiance intérieure est assez « brut » avec notamment une planche de bord habillée d’aluminium brossé.

Ford Bronco Raptor : à quel prix ?

Le prix de vente du Ford Bronco Raptor serait fixé sous la barre des 70 000 $, soit aux environs des 62 000 €. Fatalement, ce modèle sera réservé au marché américain et il n’est pas prévu de l’importer en Europe. La raison est évidente et tient en neuf lettres : pollution. Chez Ford, en Amérique, la question du CO2 ou de l’hybridation est une préoccupation assez lointaine. Si vous souhaitez vous offrir ce modèle, il faudra alors passer par le biais d’un importateur et accomplir les démarches en conséquence. Et fatalement, composer avec un malus écologique écrasant. Pour nos amis américains, les premiers exemplaires seront livrés dès le mois de mars. Précisons d’ailleurs qu’en Europe, nous n’avons accès à aucune version du Ford Bronco, pas même celle équipée du « petit » 3-cylindres EcoBoost…

Source
Media.ford.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page