ActualitéMorgan

Morgan Super 3 : 113 ans plus tard, une nouvelle génération !

Le Morgan 3-Wheeler, c’est une histoire centenaire. Lancé en 1909 avant même que la marque Morgan Motors porte ce nom, la carrière du célèbre tricycle s’est poursuivie jusqu’en 1952. La recette fut reprise fidèlement de 2011 à 2021 avant de s’effacer. Le Morgan Super 3 doit donc assurer une descendance compliquée, entre authenticité et modernité. Partons donc à la découverte de ce modèle insolite qui offre un plaisir de conduite assez unique sur le marché puisque la concurrence y est très limitée. Vendu à partir de 54 000 € dans l’hexagone, le Morgan Super 3 a-t-il des chances de séduire ?

Rouler décalé : un véritable art de vivre

Lorsque l’on découvre ce Morgan Super 3, la filiation avec les précédentes générations de 3-Wheeler est immédiate ; ça saute aux yeux ! On retrouve la ligne iconique, cet arrière tout en rondeur et cette forme qui découle de la fonction. En un petit peu plus d’un siècle, beaucoup de choses ont changé et la question de la sécurité est devenue un enjeu au moins aussi important que celui de la pollution. La marque anglaise a donc totalement revu son architecture, en partant d’une page blanche. Fatalement, le moteur bicylindre d’origine Harley Davidson placé tout à l’avant n’a plus sa place. Morgan Motors a voulu faire du néo-rétro tout en partant du principe que si les modèles du passé étaient cools, il y a quand même des éléments actuels intéressants à reprendre. Une savante alchimie en somme !

Au niveau du look, la ligne est beaucoup plus pure. Le châssis est désormais monocoque, en aluminium collé. Nous sommes désormais sur un gabarit de 3,58 mètres de long, 1,84 mètre de large et 1,13 mètre de haut. Des dimensions qui augmentent d’environ 10 % par rapport aux anciens 3-Wheeler. Tout cela s’explique par une conception beaucoup plus moderne et un moteur interne… Autant de choses qui prennent de la place !

Néanmoins, le style est toujours aussi craquant avec une silhouette roadster raffinée, des optiques à l’ancienne façon obus, des roues carénées, des suspensions bien apparentes et des teintes de carrosserie rétro. L’ensemble est accompagné d’un double saute-vent pour se protéger et de nouvelles jantes de grand diamètre et presque pleines, qui rappellent quelque peu des enjoliveurs de roue d’Audi 80. Mais rassurez-vous, ce sont bel et bien des jantes alliage sur le Morgan Super 3 !

Morgan Super 3 : une conception entièrement nouvelle

Reposant donc sur un nouveau châssis, le Morgan Super 3 reçoit un moteur d’origine Ford, en l’occurrence un 3-cylindres atmosphérique d’une puissance de 120 chevaux à 6 500 tr/m et 150 Nm de couple. Cette fois encore, la puissance passe sur l’unique roue arrière par le biais d’une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, issue (et adaptée) d’une Mazda MX-5. Si le poids augmente de 110 kg, il se maintient à 635 kg seulement, ce qui permet de faire le 0 à 100 km/h en 7,0 secondes et d’atteindre jusqu’à 209 km/h en vitesse de pointe. Mais ce n’est sans doute pas ces données qui motiveront l’achat du nouveau Morgan Super 3 !

On notera l’apparition de suspensions avant à tirant, ce qui réduit les masses non-suspendues. C’est de nouveau Avon qui fournira les pneumatiques avec une problématique importante : la roue arrière sera de type 4-saisons puisqu’elle évolue au milieu de la chaussée, là où il y a fatalement le plus d’irrégularités puisque le moins de passage. On notera que la ligne d’échappement est désormais dissimulée dans la carrosserie. Elle en ressort plus discrètement au niveau arrière du flanc droit. Sur les côtés, on note aussi des structures, qui sont en réalité des fixations latérales pour y fixer divers accessoires, comme des valises ou bien des éléments décoratifs.

L’habitacle reste fidèle à lui-même, avec une séduisante simplicité. Un intérieur étudié pour résister aussi bien à la poussière qu’aux éclaboussures, selon la norme IP64. Les compteurs sont désormais numériques, ce qui apporte un vent de modernité mais on retrouve toujours un esprit simple, avec des commandes physiques, des accessoires rivetés, des touches d’aluminium et de chrome… Tout cela contribue à entretenir une image néo-rétro de ce Morgan Super 3 !

Dès 54 000 €…

Les tricycles, qu’il s’agisse d’un Vanderhall Carmel ou bien de ce nouveau Morgan Super 3, c’est un art de vivre. Il est d’ailleurs possible de configurer dès maintenant votre futur Morgan Super 3, directement depuis le site du constructeur. Vous aurez le choix parmi trois ambiances (Contemporary, Classic ou Touring Inspirations). De là, vous aurez accès à une multitude de personnalisations. Couleur de carrosserie, tons de l’habitacle, couleur des jantes, couleur du nez, décorations, accessoires… Les possibilités sont infinies.

L’importateur français Marcassus Sport assurera la livraison des Morgan Super 3 qui circuleront dans l’hexagone. Le prix de vente débuterait à 54 000 €. Une somme élevée, qui s’explique par des volumes de ventes qui seront sans doute assez faibles et bien sûr, une certaine exclusivité. Les premières livraisons devraient débuter dans le courant d’année. Enfin, n’oubliez pas que les tricycles sont exempts de malus écologique et de contrôle technique.

Source
Morgan-motor.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page