EssaisMercedes

Mercedes AMG GT R Manhart : vous allez l’adorer…

Mardi dernier, 14 h 03, la tranquillité apparente de la campagne mayennaise est perturbée par la sonorité rauque typique d’un moteur V8. Elle est là : face à nous. La Mercedes AMG GT, c’est un petit peu la Porsche 911 de la marque à l’étoile. Un long capot, un arrière façon fastback et un positionnement GT qui accroche la regard. En revanche, le moteur est à l’avant ! La recette est efficace, intemporelle. Imaginez seulement si le préparateur allemand Manhart y mettait son grain de sel. C’est ce que nous avons eu l’occasion de vérifier en prenant place à bord de cette pièce rare…

Fiche technique Mercedes AMG GT R Manhart

Dimensions4,55 x 1,94 x 1,28 mètres
Poids1 615 kg
TransmissionPropulsion
Boîte de vitessesAutomatique, 7 rapports
CommercialisationDepuis 2017
Moteur4.0 litres V8 biturbo
Puissance585 chevaux à 6 250 tr/m
Couple700 Nm dès 1 900 tr/m
0 à 100 km/h3,6 secondes
Vitesse maximale250 km/h
Puissance fiscale50 CV
Consommation mixte11,7 L/100 km
Prix en occasionenviron 120 000 €

L’AMG GT R Manhart en vidéo

L’AMG GT file chez Manhart

35 ans déjà que Manhart a commencé son activité. Ce préparateur allemand, basé à Wuppertal s’est spécialisé dans les BMW avant de s’ouvrir plus généralement aux modèles germaniques bien que des préparations spécifiques pour Alfa Romeo, Bentley, Jeep ou encore Lamborghini soient proposées. Manhart réalise des voitures avec un objectif : transformer de belles voitures, en des modèles exceptionnels. La marque travaille d’ailleurs aussi bien le style extérieur que la préparation du moteur. Un savant alliage qui aboutit sur des préparations savoureuses, sans tomber dans l’extravagant ou le kitsch. On reconnait notamment les préparations Manhart par l’usage de tons jaunes ou dorés sur des voitures généralement sombres.

Face à nous ? Une Mercedes AMG GT préparée directement par Manhart. On ne va pas se le cacher : la bête est rare. Très rare même. Le style ? Il est à la fois simple et sophistiqué. On conserve les boucliers d’origine de la Mercedes AMG GT. Pour autant, de nombreux détails passent en noir tandis que des détails jaunes viennent sublimer les écopes, le capot, souligner les rétroviseurs et cercler les jantes. La teinte de carrosserie, c’est un joli gris satiné. En fait, c’est plus précisément un covering car de base, la voiture est de couleur noire. On apprécie le soin accordé aux détails et les touches apportées subtilement par Manhart. Le modèle est alors devenu une AMG GT R Manhart. Mais ne la confondez pas avec l’AMG GTR, c’est bien deux voitures différentes !

Manhart vous propose une panoplie d’équipements que vous pouvez choisir en totalité ou partiellement. Les possibilités de personnalisation sont uniquement dictées par votre budget. Manhart peut toucher aux roues, à l’échappement, aux freins ou encore à l’extérieur… Mais vous pouvez aussi seulement retenir la préparation moteur. Bref, c’est une formule à la carte et c’est une solution qui plait généralement beaucoup. Vous pouvez retrouver tous les équipements de série (et options) de votre actuelle ou future Mercedes AMG GT en commandant un rapport MecaVin.

Mercedes AMG GT : une base savoureuse…

Au catalogue Mercedes depuis 2014, l’AMG GT remplace la précédente SLS AMG. Elle en reprend l’idée générale, en conservant la silhouette d’un coupé deux places. Elle perd ses portes papillon mais gagne en modernité et en efficacité. De base, la belle allemande reçoit un moteur 8 biturbo de 462 chevaux (476 chevaux après 2017). Une puissance déjà très généreuse. Au niveau du style, l’opération séduction se fait assez vite. Le long capot, la cellule habitacle reculée et l’arrière façon fastback, annonce clairement la couleur. Pour Mercedes, le pari est audacieux et les défis techniques sont nombreux. La caisse, composée à plus de 90 % d’aluminium se montre particulièrement légère, avec une masse de seulement 230 kg.

À l’avant, on retrouve tous les codes stylistiques en vigueur, avec une immense calandre. Pour le coup, ça marche carrément bien. Une belle proue qui annonce la couleur… Le pare-choc est plutôt sobre d’ailleurs, reprenant les gimmicks traditionnels de chez AMG, avec des grilles généreuses, aucunement factices. L’ensemble s’accompagne de phares très jolis, avec la technologie LED hautes performances.

Manhart est un préparateur automobile allemand. Depuis le milieu des années ’80, il s’attèle à modifier des véhicules, essentiellement luxueux ou sportifs, afin de les rendre encore plus sportifs. Cela passe par des préparations esthétiques, avec des kits mais aussi des décorations. Cela comprend aussi des préparations moteurs, avec des reprogrammations et des pièces spécifiques, qui touchent aussi bien le moteur que ses périphériques. Chez Manhart, tout est à la carte, le client choisit ce qu’il souhaite.

Si la forme est simple, la signature lumineuse est élégante et les détails ont été vraiment soignés. Le capot est superbement bosselé. Le profil est celui d’une GT avec moteur avant. Une ligne à la fois simple, épurée et pourtant tellement efficace. Les écopes latérales, frappées du logo V8 biturbo, renforcent ce côté bestial.

L’arrière est assez proéminent avec un cul assez rebondi, des feux étirés et un diffuseur qui prend sa base relativement loin pour remonter au-dessus de la plaque d’immatriculation. On ressent assez bien le travail du designer qui a du prendre plaisir à esquisser ces jolies courbes gracieuses. Précisons également que l’AMG GT dispose d’un hayon. Fatalement, le coffre monte relativement haut mais c’est plus pratique pour charger l’arrière. D’ailleurs, l’espace est généreux. Manhart y apporte un aileron, plutôt bien dosé, en fibre de carbone. Cela finit plutôt bien la ligne et complète le look général. Précisons également que le toit est noir. En fait, il s’agit tout simplement de la teinte d’origine de ce joli coupé, qui n’a volontairement pas été couvert de covering.

À bord de l’AMG GT R Manhart

Manhart se concentre essentiellement sur l’esthétique et la préparation du moteur. On découvre donc un intérieur presque d’origine. La planche de bord est superbement dessinée, avec des courbes très généreuses, un volant encore bien dans l’air du temps, de beaux ajustements de cuir surpiqué et une console centrale qui remonte assez haut, façon cockpit.

Les ajustements sont rigoureux, la finition est soignée. On est clairement dans un niveau de standing élevé. Les boutons sont disposés judicieusement, tout tombe assez bien sous la main. On trouve également un écran central, qui répertorie tous les réglages, notamment ceux qui touchent aux suspensions ou bien même aux modes de conduite. C’est plutôt bien disposé et encore bien dans l’air du temps.

Manhart propose des sièges personnalisés, très enveloppants et confortables, avec un maintien parfait des lombaires. La partie centrale, en alcantara, rend superbement bien. Les plus observateurs noteront le logo Manhart jaune situé au niveau des passages de harnais. Ce même logo apparaît au dos des baquets et sur la barre de torsion arrière. L’AMG GT étant une stricte deux-places, on accède à un volume de coffre assez généreux !

Sous le capot, le V8 passe à 585 chevaux

De base, l’AMG GT dispose d’un moteur V8 biturbo de 4.0 litres, d’une puissance de 462 chevaux. Manhart a effectué une préparation moteur portant la puissance à 585 chevaux, par le biais d’une reprogrammation particulièrement efficace et de la modification de certaines pièces, dont l’admission par exemple, et les turbos. L’ensemble s’accompagne bien sûr d’un nouveau cache moteur. On retrouve d’ailleurs une baie moteur lourdement remplie, c’est assez impressionnant. Le nom de la personne ayant assemblé le moteur est d’ailleurs présent, ainsi que sa signature. AMG continue de perpétuer cette tradition. J’en profite donc pour saluer Dennis, qui a fait du superbe travail sur cet exemplaire de 2016.

Le moteur V8 employé, de type M178, est déjà bien connu puisqu’il équipe une bonne partie de la gamme AMG actuelle. C’est un moteur particulièrement sonore, bien desservi par une ligne d’échappement communicative. Là encore, c’est Manhart qui a fait son œuvre. Les montées en régime de ce moteur sont assez incroyables, avec une disponibilité jusqu’à plus de 7 200 tr/m. Comptez seulement 3,6 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h.

La plage de régime est d’ailleurs surprenante, la poussée est continue, nous ayant permis d’atteindre des vitesses assez incroyables, depuis notre piste d’essai privée et fermée à la circulation. La boîte automatique Speedshift à double embrayage, unique proposition, dispose de 7 rapports. Les passages de rapport sont très fluides mais il ne faut pas hésiter à jouer de la palette pour accroître les sensations et permettre de plus belles montées en régime encore.

La sonorité ? Très rauque, avec des montées en régime sublimes et des passages de rapport ultra rapides et sonores. Bref, l’ambiance est assez exceptionnelle, aussi bien depuis l’intérieur que depuis l’extérieur…

Et sur la route ?

David, qui s’est offert cette Mercedes AMG GT R Manhart il y a un petit peu plus d’un an, ne tarit pas d’éloge sur sa monture. Pourtant, ce passionné n’en est pas à sa première sportive, bien au contraire. Il a déjà eu l’occasion de posséder un très grand nombre de sportives, de tous les horizons et de toutes les nationalités. Ce qui le bluffe le plus sur ce coupé étoilé ? Le grip incroyable. En effet, son coupé gris et jaune tient le pavé comme jamais. Les reprises sont toujours efficaces, même en sixième vitesse. Si le poids est élevé (plus de 1 600 kg), avec notamment pas mal de poids sur l’avant, l’efficacité est impressionnante. L’ensemble est parfaitement suspendu, avec un freinage mordant, assuré par des étriers de frein à 6 pistons à l’avant.

Véritable ode au plaisir, la Mercedes AMG GT R Manhart saute d’un virage à l’autre, avec une aisance surprenante. Pour autant, la belle sait se montrer très sage en ville notamment. Elle témoigne alors d’une douceur surprenante. On prendra garde aux dos-d’âne que les mairies font pousser à foison et autres désagréments qui pourrissent nos routes. Il faut en revanche tenir compte de l’empattement de 2,63 mètres et d’une visibilité perfectible sur l’avant. Mieux vaut en effet avoir le gabarit du capot bien en main avant de se lancer dans les manœuvres. Que dire d’autre ? Véritable usine à sensations, l’AMG GT R Manhart en offre beaucoup. Le positionnement demeure d’ailleurs assez ambiguë puisque ce modèle se considère comme une GT tout en offrant l’agrément et l’efficacité d’une authentique sportive…

Il faut dire que le niveau de confort est largement acceptable, avec une filtration vraiment très bonne des aspérités de la chaussée. Alors bien sûr, on peut toujours lui trouver des défauts, comme un prix d’achat important à l’époque, pour un équipement tout juste dans la moyenne du segment. Précisons que l’organisme de certification TÜV a confirmé que la préparation est homologuée en tant que telle.

Équipements de série

Sièges avant sport AMGÉchappement AMG
Freins hautes performancesCaméra de recul avec lignes de guidage
Jantes alliage 19 poucesBoîte automatique à 7 rapports
Différentiel arrière autobloquantProjecteurs hautes performances à LED
Contrôle de pression des pneusÉtriers de frein couleur argent

Principaux équipements Manhart

Préparation moteur et turbo (19 999 €)Échappement complet (9 005 €)
Admission en carbone (3 935 €)Sorties d’échappement carbone (879 €)
Kit décoration Manhart (1 099 €)Tapis de sol individuels (195 €)
Ciel de toit Starlight (2 185 €)

Le mot de la fin

Que dire ? De base, je n’ai jamais été un grand fan des préparateurs. Trop souvent, je trouve les réalisations assez bling-bling, voire même assez kitsch. Pour cette Mercedes AMG GT R revue par Manhart, le résultat visuel s’inspire de l’AMG GTR Pro, aussi bien dans la décoration que dans les éléments de style ajoutés. C’est cohérent, tout en conservant les lignes d’origine. Surtout, le choix coloré met bien en valeur le coupé allemand tout en ajoutant une préparation à la fois simple mais terriblement efficace. Je salue d’ailleurs l’homogénéité de cette préparation, qui allie l’esthétique à la performance. C’est bien dosé… Et particulièrement désirable. Pour ceux qui veulent aller encore (beaucoup) plus loin, sachez que la Mercedes AMG GT Black Series offre 730 chevaux de série !

A vendre

Ce bel exemplaire est actuellement proposé à la vente !

L’AMG GT R Manhart présentée dans cet article est actuellement proposée à la vente par David. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous offrir ce superbe coupé. C’est une pièce rare, de 2016, avec un petit peu plus de 26 500 kilomètres au compteur, avec un entretien suivi et tous les papiers d’homologation de la préparation. Le prix de vente est fixé à 115 000 €.

Merci à David D., pour la mise à disposition de sa superbe Mercedes AMG GT R Manhart, ainsi qu’à Thomas HM pour ses photographies et prises de vues.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

1 commentaire

  1. J’aime beaucoup de travail du tuner Manhart. Il est vraiment très doué. Je trouve qu’il a fait du bon boulot avec cette Mercedes. Il ne s’est pas contenté d’ajouter quelques touches esthétiques sur cette auto, mais il s’est également occupé de son moteur.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page