C'est à vendre !DécouvertesFerrari

Et si vous achetiez la Ferrari F300 de Schumacher ?

Dans la vie, il y a les petits plaisirs… Et ceux qui coûtent un petit peu plus cher (comme une locomotive de la SNCF). Justement, pour illustrer cette seconde catégorie, je vous propose de partir à la découverte d’une Ferrari F300. Ce n’est pas simplement une F1… C’est la mythique Formule 1 à bord de laquelle Michael Schumacher remporta plusieurs grands prix. Cette F300, qui porte le numéro de châssis 187, sera donc prochainement proposée aux enchères par la maison RM Sotheby’s, qui se déroulera à Monterey, en Californie, du 18 au 20 août 2022. C’est l’occasion unique de vous offrir l’une des rares Formule 1 qui a remporté toutes les courses à laquelle elle a participé…

La Ferrari F300 : la naissance d’une légende

Au début des années ’90, l’allemand Michael Schumacher a déjà un solide palmarès en compétition mais il lui manquait la consécration : un titre de champion du monde de Formule 1. Cela se produira à deux reprises, en 1994 et 1995. Pour autant, le pilote décide de partir chez Ferrari. Aux commandes de la F310, réputée peu efficace, il parvient l’exploit de décrocher la médaille de bronze. En 1997, la Ferrari F300 est présentée à la presse. Elle est désormais plus étroite afin de se plier à la nouvelle législation. Cette F1 reçoit un nouveau système d’admission, des pneus Bridgestone rainurés, de nouvelles jantes BBS en 13 pouces et surtout, une esthétique revue, pour améliorer encore l’aérodynamique. Elle accueille un puissant moteur V10 de 800 chevaux capable de grimper jusqu’à 17 500 tr/m. Celui-ci est alors combiné à une boîte de vitesses séquentielle à 7 rapports.

Michael Schumacher et Ferrari, c’est une belle histoire qui s’est annoncée dès 1996, avec notamment une incroyable victoire au Grand Prix d’Espagne, sous la pluie. L’année suivante, cinq victoires auraient pu lui permettre de décrocher la médaille d’argent… Mais un accident controversé engendre sa disqualification. Pour l’année 1998, c’est la nouvelle F300 qui entre en scène. Celle-ci a alors été produite à neuf châssis, numérotés de 181 à 189. Le septième, qui porte logiquement le numéro 187, sera engagé durant quatre Grand Prix, en 1998. Le plus impressionnant ? À chaque fois, Michael Schumacher est parvenu à monter sur le podium. Un palmarès impressionnant pour ce châssis donc.

Le palmarès de cette Ferrari F300 Schumacher

Parmi les différents châssis employés durant la saison 1998 de Formule 1, le numéro 187 le fut pour quatre championnats. Il y a eu le Grand Prix du Canada, le 7 juin, celui de France (circuit de Nevers Magny-Cours) le 28 juin, celui du Royaume-Uni le 12 juillet et enfin celui d’Italie, le 13 septembre. Sur ces quatre engagements, Michael Schumacher est parvenu à décrocher la première place. Une prouesse incroyable qui ne fait donc que renforcer l’intérêt de collection de cette F300 ! Pour l’anecdote, c’est à l’occasion du Grand Prix de Monaco que ce châssis a été présenté pour la première fois, mais en tant que châssis de rechange et il ne fut pas utilisé.

Vous l’aurez compris, cette Formule 1 est un modèle assez impressionnant. Elle fut acquise en septembre 1999 par son actuel propriétaire, directement auprès de la Scuderia. Elle fut accompagnée d’un stock de pièces de rechange, qui n’a d’ailleurs jamais été utilisé. Le châssis 187 a été conservé méticuleusement à l’abri de la poussière, du soleil et des écarts de température. Cela lui garantit un état de conservation parfait. Notons qu’il n’a d’ailleurs jamais été restauré depuis sa dernière course il y a maintenant 24 ans… La F300 est le témoin d’une époque époustouflante où les constructeurs disposaient d’une plus grande liberté dans le développement de leurs voitures…

Combien coûte cette F1 de 1998 ?

La maison d’enchères RM Sotheby’s s’occupera de gérer la vente de cette Formule F300 de 1998. Une vente qui se déroulera à Monterey, en Californie, du 18 au 20 août 2022. Notez que 195 lots seront proposés, avec une impressionnante sélection de voitures de prestige. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la Formule 1 ne figure même pas parmi les 10 modèles les plus chers… En effet, RM Sotheby’s estime une Ferrari 410 Sport Spider de 1955 entre $25 et $30.000.000 USD. Quant à cette F300 qui compose le lot 342, elle est estimée entre $6 et $8.000.000 USD, soit entre 5 900 000 et 7 900 000 €. Ce produit étant unique sur le marché, il est assez difficile d’en estimer la valeur réelle et concrète sur le marché de la seconde main.

Nous suivrons donc activement cette vente sur le site de RM Sotheby’s afin de découvrir la valeur d’échange de cette mythique Ferrari F300 de Michael Schumacher. Pour l’anecdote, le pilote allemand remporta ensuite cinq fois les championnats de F1, de 2000 à 2004, avant de partir chez Mercedes puis de mettre fin à sa carrière en tant que pilote. Quelques mois après, un terrible accident de ski survenu en 2013 plongea alors Schumacher dans le coma. Un coma dont il serait sorti très récemment. Mais en l’absence de sources sûres, cette donnée est à prendre avec beaucoup de pincettes.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page