C'est à vendre !Découvertes

Et si vous achetiez une locomotive BB 27300 ?

Vous avez toujours rêvé de vous offrir une locomotive ? Si vous avez un statut professionnel, alors vous pourrez poser vos enchères, dans deux mois, pour tenter de remporter l’une des douze BB 27300 dont la SNCF souhaite se séparer. Suite à l’acquisition de nombreuses automotrices et la réforme des rames VB2N, bon nombre de locomotives n’ont plus réellement d’utilité dans le parc d’engin moteur de la SNCF. Je vous propose de regarder d’un petit peu plus près ces locomotives de 2006 dont les caractéristiques sont assez impressionnantes… Vous vous êtes déjà demandé combien pouvait coûter une locomotive ? Et bien le prix de base des enchères vous donnera un aperçu assez concret pour décider d’acheter une Alstom Prima d’occasion… ou non.

La fin des rames tractées ?

Chez PDLV, on aime tout ce qui roule et on s’accorde parfois un petit écart, le dernier en date étant l’essai d’un bus (et c’était vraiment génial). Cette fois, on va donc parler brièvement du domaine ferroviaire. Au début des années 2000, la SNCF a commandé un grand nombre de locomotive à Alstom : le modèle Prima. Ce sont d’ailleurs les toutes dernières locomotives commandées puisque désormais, pour le trafic voyageur, les rames automotrices, autorails et autres TGV se sont imposés.

Une locomotive BB 27300 en traction. Crédit photo : Lunon92 pour Wikipedia – CC BY-SA 3.0

Ce lot de locomotives a été divisé en plusieurs modèles. Il y a les BB 27000 (bicourant), qui assurent principalement des trains de fret pour le compte de la SNCF ou des prestataires, les BB 27300, qui ont tracté des rames réversibles type VB2N sur les lignes J et N du transilien, les BB 37000 et E 37500 (tricourant) et même des versions Diesel, en l’occurrence les BB 75000, BB 75100 et BB 75400. Vous l’aurez compris, avec plus de 500 unités mises en service, ce sont donc des locomotives très répandues dans l’hexagone, capables de tracter (ou de pousser) des trains lourds jusqu’à 140 km/h.

Sur les transiliens J et N, les lourdes rames VB2N à deux niveaux partent ainsi progressivement à la casse, ce qui libère d’autant des locomotives BB 27300, qui n’ont « que » 12 à 18 ans et généralement moins de deux millions de kilomètres au compteur. C’est suffisamment peu pour justifier une mise à la casse mais suffisant pour motiver la revente ou une ré-affectation. Le marché du fret étant timide, avec un stock très important de locomotive, c’est donc finalement la revente qui a été privilégiée…

Des locomotives (vraiment) impressionnantes…

Les 67 locomotives de type BB 27300 ont été affectées à la traction de voitures à deux étages de type VB2N. Ces lourds trains, de 6 à 7 voitures, nécessitaient alors une forte puissance au démarrage pour pouvoir tracter (ou pousser !) efficacement ces trains sur les lignes de banlieue. Dérivant de locomotives destinées au fret, ce n’était qu’une formalité. Ces locomotives sont longues de 19,5 mètres et pèsent pas moins de 90 tonnes. Elles disposent donc bien sûr d’une cabine à chaque extrémité, de deux pantographes pour capter le courant et de quatre moteurs de traction asyncrones. Il s’agit bien sûr de locomotives électriques, d’une puissance de 4 200 kW, soit environ 5 700 chevaux. Oui, rien que ça.

Mon côté bagnolard m’a forcé à calculer le rapport poids/puissance, il est de 15 kg par cheval. C’est équivalent à ce que propose une Renault Clio 5 SCe 65 chevaux. Alors, sur le papier, c’est pas spécialement glorieux, mais pour tracter un train, c’est amplement suffisant. Notons cependant qu’il faut ajouter à cela le poids des voitures de banlieue à deux niveaux. Si on prend une composition classique de sept voitures, on aboutit sur une masse total de 426 tonnes, soit un rapport poids/puissance de 74 kg par cheval. Précisons que ces locomotives sont aptes à la réversibilité… Cela signifie que si vous tractez des voitures dont celle de queue dispose d’un poste de conduite, alors la locomotive pourra « pousser » la rame, tout en étant commandée à distance depuis le poste de conduite de la voiture pilote.

À bord, on trouve deux postes de conduite assez modernes, avec divers écrans et toutes les commandes nécessaires à la conduite d’un train. Vous trouverez logiquement deux sièges, habillés de tissu. Chaque poste de conduite peut accueillir jusqu’à quatre personnes. Ensuite, vous trouverez un couloir central, reliant les cabines, avec les moteurs et tous les équipements électriques.

Une locomotive, combien ça coûte ?

Pour le moment, 12 locomotives sont affichées sur le site Agorastore. Ces BB 27300 seront vendues durant la vente s’étalant du 27 au 30 juin 2022. Un prix de base a été appliqué pour chaque machine, correspondant à son état, son kilométrage et la date de visites et grandes visites générales. Après une quinzaine d’années de service, ces machines ont bien quelques bobos de carrosserie et du pelliculage à revoir… Mais dans l’ensemble, elles semblent plutôt en bon état, comme les photos en attestent. Alors forcément, une locomotive fonctionnelle, ça a un coût. En l’occurrence ici, on parle d’un prix de base compris entre 1 294 868 € et 1 365 849 €.

Lors de la vente aux enchères, les paliers seront fixés tous les 10 000 €. Cela fera d’autant augmenter le prix de revient. Par rapport au prix du neuf, c’est donc une remise très conséquente. Il va de soi que tous les prestataires ne pourront pas se permettre l’acquisition de ces machines. Bien qu’elles reposent sur l’écartement de rail standard de 1,435 mètre, la BB 27300 nécessite une alimentation électrique bien spécifique. Même si ça doit être très cool d’avoir une locomotive dans son jardin, je pense qu’il vaut mieux passer son tour, du moins pour cette fois ! En revanche, elle pourra continuer de circuler sur le réseau ferré national.

Si le cœur et vos économies vous en disent, les annonces peuvent être consultées sur Agora Store. Pour rappel, les annonces sont accessibles sur Agora Store. La vente est organisée par SNCF Voyageurs. Elle se tiendra en Île-de-France du 27 au 30 juin 2022. Seuls les professionnels pourront assister à la vente, après avoir contacté les équipes d’Agora Store. Un dernier petit point, les prix sont hors taxe. Il ne faudra pas oublier d’appliquer la TVA…

MachineMise en serviceKilométragePrix de base HT
BB 27301septembre 20061 769 4321 309 547 €
BB 27304août 20061 796 3611 294 868 €
BB 27305août 20061 839 1261 302 208 €
BB 27308novembre 20061 836 7121 315 815 €
BB 27312décembre 20061 857 5551 331 982 €
BB 27314février 20071 789 4091 339 101 €
BB 27316février 20071 724 7331 343 223 €
BB 27318février 20071 963 2341 345 577 €
BB 27320mars 20071 807 6691 352 479 €
BB 27323mai 20071 785 8391 359 593 €
BB 27324mai 20071 621 2051 362 850 €
BB 27325mai 20071 587 0851 365 849 €
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page