ActualitéNissan

Nissan GT-R 2024 : plus acérée… mais pas pour nous !

Il y a quelques jours, Nissan a présenté officiellement la GT-R cru 2024. Pour sa seizième année de commercialisation, l’intemporelle sportive japonaise revient encore plus forte que jamais avec un atout de taille : des performances encore jamais vues jusqu’à présent. La nouvelle gamme, qui arrivera progressivement entre le printemps et l’été 2023 se concentre autour de huit modèles. Dans les faits, la puissance n’augmente pas réellement car la marque a préféré concentrer ses efforts sur les réglages. Mais nous n’aurons pas l’occasion de le vérifier de sitôt car la Nissan GT-R cru 2024 n’est malheureusement pas prévue pour le marché européen…

Godzilla, le retour…

Qui aurait cru que la Nissan GT-R, commercialisée dès 2007, serait encore au catalogue 16 ans plus tard ? Surnommée Godzilla pour la brutalité de son design et ses performances, la sportive japonaise n’a pourtant pas fini de faire parler d’elle… Et tant mieux ! Il y a quelques jours, Nissan a teasé le renouveau de la gamme pour le millésime 2024. Dans un premier temps, deux versions ont été dévoilées. Il y a tout d’abord la GT-R Premium Edition T-Spec. Celle-ci est présentée avec une élégante teinte de carrosserie Millenium Jade, accompagnée de jantes Rays couleur bronze. Au niveau du style, on remarque quelques évolutions avec notamment des améliorations au niveau de l’aérodynamique. Le pare-choc avant est largement retouché, intégrant une nouvelle calandre, des écopes remodelées, un nouveau diffuseur et de nouvelles sorties d’échappement en titane bleui. L’ensemble s’accompagne de nouveaux ailerons. Les optiques évoluent aussi, mais c’est subtil…

Cette version arbore le traditionnel moteur V6 biturbo de 3.8 litres, qui délivre toujours 570 chevaux et 637 Nm de couple. Chacun de ces moteurs est assemblé à la main par l’un des 15 ingénieurs de la marque affectés à cette tâche. Le châssis a également été affiné dans ses réglages pour offrir plus d’adhérence, plus de dynamisme mais aussi plus de douceur. Paradoxal pour une sportive au tempérament aussi explosif !

Une version Nismo encore plus affûtée

La Nissan GT-R Nismo Special Nismo coiffera la gamme. Cette version est encore plus aboutie. Elle reçoit d’office le capot en fibre de carbone apparente, un kit carrosserie élargi, des liserés rouges sur les parties basses, des jantes exclusives, un aileron col de cygne plus important mais aussi un différentiel à glissement limité à l’avant, entièrement revu. La partie arrière évolue encore plus fortement avec une remontée des bords du diffuseur (en carbone) jusqu’au niveau des feux. Le style est donc encore plus bestial. Pour le moment, Nissan ne communique pas encore de données techniques, ni même les performances…

À bord, une légère cure d’allègement mais surtout, on découvre des baquets Recaro avec le dos intégralement en carbone. Cette version-là reçoit le même moteur, dans sa dernière évolution à 600 chevaux. Plutôt que d’augmenter la puissance, Nissan a favorisé les réglages châssis. D’ailleurs, le vilebrequin, les bielles et plusieurs autres pièces, comme les segments de piston, ont été remplacées pour gagner du poids. Elle s’offre même les disques de frein carbone-céramique de série. On notera que ceux qui ne veulent pas prendre la Nismo pourront tout de même prendre un pack Nismo sur leur GT-R « classique ». Cela apportera les touches de rouge, les jantes Rays ou encore les touches de rouge mais sans l’évolution à 600 chevaux.

Nissan GT-R gamme 2024

MoteurBoîte de vitessesPuissanceCouple
GT-R Pure editionV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R Black editionV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R Premium editionV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R Premium edition T-specV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R Track edition NISMOV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R Track edition NISMO T-specV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
637 Nm
de 3 300
à 5 800 tr/m
GT-R NismoV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
Réglages Nismo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
652 Nm
de 3 600
à 5 600 tr/m
GT-R Nismo Special EditionV6 biturbo
VR38DETT
3.8 V6 biturbo
Réglages Nismo
GR6
double embrayage
570 ch.
à 6 800 tr/m
652 Nm
de 3 600
à 5 600 tr/m
En gras, les deux versions dévoilées pour le moment.

La fin d’un règne ?

Vous l’aurez compris, la Nissan GT-R cru 2024 n’arrivera malheureusement pas en Europe. Dans son communiqué, la marque japonaise précise son intention d’évoluer dans un environnement plus propre et plus inclusif. Ce qu’a voulu faire passer en douceur le service marketing, c’est que l’électrification guette. Les jours de la Nissan GT-R sont donc comptés. Et si c’est fini pour l’Europe, il y a de fort risques que le marché nippon lui emboîte le pas dans les années à venir…

Source
Nissannews.com

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page