C'est à vendre !DécouvertesToyota

Vous aviez oublié l’existence de la Prius 1 !

Personne ne vous en voudra si vous avez oublié l’existence de la Toyota Prius de première génération. C’est de nouveau en parcourant les annonces sur leboncoin que je suis tombé sur la belle. Enfin, la beauté est un critère purement subjectif assez rarement employé envers la compacte hybride de Toyota. Vendue dès 1997 au Japon exclusivement, la Toyota Prius 1 est arrivée en Europe dès l’année 2000. Mais les volumes de vente ont été assez faibles. C’est la raison pour laquelle on croise aussi peu de Prius de première génération. À l’inverse, la seconde génération fit un tabac alors qu’elle n’était qu’une évolution de la méconnue première génération.

Ce n’est pas la première hybride de la marque !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Prius n’est pas le premier véhicule hybride de série de Toyota. En 1997, quelques mois avant la Prius, un minibus « Coaster » fut proposé à la vente, proposant déjà une mécanique reposant sur un moteur thermique et un second électrique. La Prius 1, lorsqu’elle arriva en Europe, fut remaniée d’un point de vue mécanique pour délivrer 70 chevaux sur le moteur thermique et 44 chevaux sur l’électrique. Le style se veut aérodynamique et sans grande fantaisie. Un style assez plat que l’on retrouve dans l’habitacle mais qui donnera de futures lignes pour les modèles à venir. La Prius I mesure 4,32 mètres de long. Jusqu’à 25 km/h, elle fonctionne en mode tout-électrique avant de lancer le moteur thermique en complément.

Toyota Prius 1

Mais en Europe, la Prius fait peur. Outre la mécanique hybride inhabituelle, le style ne séduit pas, si bien que 500 exemplaires seulement sont exportés en Europe et quelques dizaines en France. Les consommations sont assez basses, de l’ordre de 6 litres aux 100 kilomètres en cycle mais pas suffisamment pour concurrencer le diesel. Notons aussi que Toyota perdait de l’argent sur chaque vente au Japon… Mais l’écart fut rapidement compensé en Europe. À bord, on retrouve l’écran qui affiche des informations sur l’écoconduite. On remarque aussi l’énorme levier de vitesse et une présentation symétrique qui doit réduire les coûts de développement de la version LHD ! La Prius 2 a tiré des leçons du passé en proposant une carrosserie typée monospace, plus habitacle, ciblant en priorité les familles. Et le pari a fonctionné !

À collectionner d’urgence ?

La cote des Toyota Prius de dernière génération reste très stable. La faible diffusion se conjugue à une méconnaissance du modèle et à une demande qui semble – elle aussi – faible. Dès lors, il y a bien peu de chance que cette Prius devienne un collector spéculatif. L’exemplaire ici illustré est néanmoins affiché à un tarif élevé : 7 500 €. Pour ce prix, vous aurez un modèle de 2002, avec 160 000 kilomètres au compteur. Quid de l’état de la batterie ? Nous n’avons pas d’informations sur le sujet mais les batteries du constructeur japonais sont souvent saluées pour leur endurance.

Toyota Prius 1

Et vous, quelle est votre génération favorite de Toyota Prius (s’il y en a une, bien sûr) ?

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page