ActualitéPorsche

Le Porsche Cayenne s’habille en GTS (et passe au V8)

À son tour, le Porsche Cayenne voit sa gamme d’enrichir d’une version GTS. Chez Porsche, les surprises sont assez rares en ce qui concerne cette version qui privilégie le plaisir et les sensations. La recette est simple et pourtant, elle est toujours aussi onctueuse. GTS, c’est synonyme de sportivité et de plaisir de conduite… Mais ça rime aussi souvent par un passage (presque) obligatoire par la case options pour recevoir un modèle aussi beau qu’en photo ! Le Porsche Cayenne « classique » et sa déclinaison coupé à pavillon fuyant peuvent ainsi être commandés en GTS. Cette version se positionne au-dessus des S, avec un gain de 20 chevaux. Mais ce n’est pas tout (et heureusement).

Un design sans surprise… Sauf à l’arrière !

Les Porsche Cayenne GTS et Cayenne Coupé GTS s’habillent pour l’occasion de la robe traditionnelle. Au programme, des phares à LED à fond noir, avec toujours cette jolie signature à quatre points, un léger abaissement de la carrosserie, des jantes de couleur noire, des feux teintés et les chromes passés en noir. Et ça marche bien ! La marque allemande n’a pas pris de grands risques dans la présentation. On retrouve le design musclé du grand SUV de la marque, les jantes RS Spyder de 21 pouces ou encore l’échappement sport, avec sorties de couleur noire de série… Mais en option gratuite (pour le Cayenne Coupé), vous pourrez choisir une double sortie ovale au centre… Un look qui évoque quelque peu les 911 GT3. Et pourquoi pas ? Pour accentuer la sportivité, les étriers de frein passent en rouge.

Le Cayenne GTS s’intercale donc entre les version S et Turbo. Il reprend le moteur du Cayenne Turbo, à savoir le V8 biturbo de 4.0 litres, dégonflé à 460 chevaux et 620 Nm de couple. Une augmentation de seulement 20 chevaux, sur le papier, par rapport à la version S. Pour autant, le plaisir de conduite promet d’être maximal car le GTS gagne des équipements qui vont améliorer encore l’efficacité. On trouve ainsi de série la suspension adaptative PASM, le PTV (Porsche Torque Vectoring) et le Pack Chrono Sport, de série sur la version coupé. On note aussi un rabaissement de millimètres. Pour avoir pu tester la version E-Hybrid du Cayenne Coupé, je n’ai aucun doute de l’agrément tant la tenue de route du Cayenne est impressionnante. D’ailleurs, tout comme les 718 Boxster et Cayman sont revenus au 6-cylindres, le Cayenne GTS revient au V8 après un passage par le V6 !

Encore plus de sensations ?

Bien qu’il soit souvent décrié, le Porsche Cayenne a pourtant de sérieux atouts à faire valoir. Cette version GTS sera la plus dynamique de la gamme grâce à un travail complet touchant aussi bien le moteur, que le châssis ou la boîte de vitesse Steptronic à 8 rapports dont l’étagement a été amélioré pour l’occasion. En revanche, le PDCC, qui améliore la tenue de route et autorise une plus grande vitesse de passage en courbe, demeure en option… Et alourdit la note de 3 300 €. Les roues arrière directrices figurent toujours en option (2 064 €) mais il s’agit d’un incontournable pour dynamiser ce joli monstre. L’échappement sport participera sans doute à renforcer le plaisir de conduite bien que le Cayenne demeure assez aseptisé. Le 0 à 100 km/h est réalisable en seulement 4,5 secondes grâce au pack Chrono Sport, pour une vitesse de pointe à 270 km/h. Pas mal quand on se rappelle que le Cayenne accuse 2,2 tonnes !

Une ambiance toujours aussi appréciable !

De série, on trouve une ambiance déjà très chaleureuse et sportive, qui associe cuir et alcantara. Des inserts en carbone viennent renforcer ce look. On repère aussi le chronomètre sur la partie centrale de la planche de bord, qui indique la présence du pack Chrono Sport. Malheureusement, de série, vous n’aurez qu’une ambiance exclusivement noire. Pour obtenir les ceintures de couleur rouge et les surpiqures assorties, une allonge de 2 184 € est nécessaire. Pour le même prix, les éléments colorés passent en couleur Craie. Les sièges Sport avec 8 positions et réglages électriques sont heureusement proposés d’office. Typés semi-baquets, ils permettent un bon maintien sans oublier le confort. L’élégant Rouge Carmin représente un effort de 2 400 €.

Si l’idée d’un Porsche Cayenne GTS vous séduit, vous pouvez dès maintenant passer commande. Il vous en coûtera 116 337 € pour la version « classique » et 120 777 € pour le « coupé ». Des prix assez haut placés, environ 18 000 € plus élevés que ceux du Cayenne S et pourtant 29 000 € inférieurs à ceux du Cayenne Turbo ! Et si le Porsche Cayenne GTS était le meilleur compromis dans la gamme ? Il faut compter sur une consommation mixte d’environ 11,3 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 comprises entre 255 et 260 grammes par kilomètres… Et donc avec le malus écologique maximal de 20 000 €. En attendant, vous pouvez toujours configurer le vôtre sur le site de Porsche !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page