ActualitéVolkswagen

Volkswagen Golf 8 R SW : envie d’aller drifter en famille ?

Beaucoup ont espéré retrouver le 5-cylindres TFSI sous le capot de la Volkswagen Golf 8 R. Malheureusement, il n’en sera rien. Cela restera un privilège réservé à Audi… Et au Cupra Formentor VZ5 ! À défaut d’une motorisation un peu plus noble et avec du caractère, c’est une nouvelle déclinaison de carrosserie qui est proposée sur la base de la compacte allemande. Malheureusement, ce ne sera pas la version cabriolet ! Conjuguer passion et raison, ce sera désormais possible avec la toute nouvelle Volkswagen Golf 8 R SW fraichement présentée. Bien qu’il n’y ait absolument aucune surprise à aucun niveau, ce joli break pourrait séduire les parents (très) pressés.

Un break qui a du coffre

De nos jours, la tendance est à l’hybridation. Et pas seulement au niveau des motorisations ! Les constructeurs s’amusent à mêler les compactes avec des SUV, les berlines avec les coupés… Les breaks ne sont pas en reste avec l’interprétation moderne des « Shooting Brake », qui favorisent une ligne fuyante au détriment du volume de coffre. Volkswagen a souvent été un constructeur qui se laisse porter par les effets de mode et les tendances du moment. Pour une fois, on ne pourra pas reprocher à la marque d’avoir été à contre-courant (on n’oublie pas le concept du T-Roc cabriolet…). Au contraire, cette Volkswagen Golf 8 R SW est un vrai break, avec une ligne de break et un volume de coffre de break (611 litres) ! Le côté conservateur, ça a parfois du bon !

En matière de style, il n’y a une nouvelle fois aucun effet « Wahou ». Cette Golf 8 R break, elle est exactement comme on pourrait l’imaginer. Est-ce un défaut ? Pas spécialement car la clientèle Golf apprécie cette forme de routine stylistique et conceptuelle qui permet à l’opus précédent de garder une bonne cote et de ne pas paraître has been (contrairement à cette expression). Néanmoins, il faut reconnaître que l’exercice de style est réussi. Cette Volkswagen Golf 8 R est plutôt bien dessinée. On retrouve tous les attributs de la branche R, avec notamment des éléments extérieurs gris mat, auxquels s’ajoutent ici les barres de toit. Pour le reste, pas de réel nouveauté par rapport à la Golf R « compacte ». Le Bleu Lapiz met toujours bien en valeur les modèles les plus sportifs de la gamme.

Golf 8 R SW : 320 chevaux et un mode Drift !

Disposant de série de la transmission intégrale 4MOTION, la Volkswagen Golf 8 R SW bénéficie de nombreux équipements destinés à renforcer le dynamisme, comme la vectorisation du couple de chaque roue arrière, le blocage de différentiel XDS et enfin le contrôle adaptatif du châssis DCC. Il y a aussi le contrôle adaptatif du châssis, l’assistance variable de la direction ou encore la suspension pilotée. Pour aller plus loin le pack R-Performance apporte des jantes alliage en 19 pouces (contre 18 de base), davantage de mode de conduite dont un Special pour le circuit et le mode Drift qui permet de passer davantage de couple à l’arrière… Pour drifter. Par ailleurs, la vitesse de pointe, bridée à 250 km/h est repoussée à 270. Comme quoi, on sait s’amuser chez Volkswagen de temps en temps.

Sous le capot, c’est donc toujours le traditionnel 4-cylindres 2.0 TSI qui officie, amené ici à 320 chevaux et 420 Nm de couple. Un moteur agréable, volontaire et plutôt fiable. Il est associé d’office à la boîte de vitesses à double embrayage DSG7. Au niveau du poids, il n’a pas été communiqué mais nous devrions approcher de 1,6 tonne. Le 0 à 100 km/h recule à 4,9 secondes, soit deux dixièmes de plus que la compacte. Cela reste un temps tout à fait convenable pour la catégorie. Mais le 0 à 100 ne fait clairement pas tout… Si la Golf R dispose d’un mode Nürburgring, c’est parce qu’elle compte bien récupérer le titre de la compacte la plus rapide. Il semblerait qu’à ce jour, les multiples tests n’aient pas été concluants puisque Volkswagen est restée silencieuse.

Et si c’était la Golf R idéale pour tous les jours ?

Avoir une voiture familiale d’un côté et une sportive de l’autre, c’est relativement coûteux. Mêler les deux dans une seule voiture, c’est donc le programme proposé par cette Volkswagen Golf 8 R SW. Elle bénéficiera d’un habitacle agréable et moderne, avec le Digital Cockpit Pro R, des sièges semi-baquets avec revêtement en microfibre, de beaux habillages surpiqués en bleu… À cela s’ajoute une dotation satisfaisante, avec les sièges ventilés à l’avant, des appliques en carbone, le freinage d’urgence autonome et même la possibilité d’utiliser un attelage pouvant tracter jusqu’à 1,9 tonne (mais ça, c’est en option).

Il reste une incertitude. Pour le moment, Volkswagen n’affirme pas encore avec certitude que cette Golf 8 R SW sera vendue en France. Le prix de vente pourrait être dans les environs des 54 000 €. Pour rappel, il faut débourser un minimum de 50 375 € pour la compacte. D’ailleurs, que vous choisissiez la version break de la Golf R ou non, le choix colorimétriques est limité à trois teintes : le bleu Lapiz (option à 710 €) ici présent et les sempiternels Blanc Pur (couleur gratuite) et Noir Intense (710 €).

Source
Volkswagen.fr
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page