C'est à vendre !DaciaDécouvertes

Cette Dacia Sandero à vendre a un très lourd passé…

Les enchères du Domaine répertorient un grand nombre de véhicules vendus au plus offrant, au profit de l’État. Dernièrement, une Dacia Sandero Stepway habillée du joli bleu Azurite a rejoint la plateforme en ligne d’enchères. Avant de poursuivre la lecture de cet article, identifiez-vous ce qui différencie cette citadine surélevée de ses homologues ? En fait, tout réside dans le détail et quelques indices peuvent vous mettre sur la piste, comme la plaque d’immatriculation avant ou encore la grille de pare-choc…

Une Dacia Sandero Stepway qui a fait des victimes…

Cette Dacia Sandero Stepway, dans sa livrée bleu Azurite, paraît assez inoffensive. Pourtant, elle est indirectement responsable de plusieurs milliers d’euros d’infractions imputées à des automobilistes. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une ex-voiture-radar. Elle faisait partie du parc des RMNG (radar mobile de nouvelle génération) déployés progressivement à partir de 2013 en Normandie avant de s’étendre à toute la France. Au début, on trouvait deux gendarmes à son bord, un qui conduisait et le second qui s’occupait de l’acquisition des données et notamment la vitesse des automobilistes des alentours. Depuis 2018, la gestion du parc a été confiée à des sociétés privées, qui mènent régulièrement des campagnes de recrutement massive.

L’image des voitures-radar est exécrable en France. Beaucoup se sentent rackettés par ce système purement répressif. Précisons cependant qu’une marge d’erreur de 10 km/h est systématiquement appliquée en-dessous de 100 km/h puis de 10 % au-delà des 100 km/h. Assez rapidement, des inventaires de toutes les voitures-radar ont été élaborés. Certains n’hésitent pas à afficher clairement les conducteurs de ces voitures sur les réseaux sociaux. D’autres multiplient les provocations à l’égard de ces véhicules tandis que d’autres encore profitent d’une courte pause du conducteur pour rayer allègrement la carrosserie. Notons que le parc est renouvelé assez régulièrement aux alentours des 100 000 à 120 000 kilomètres. Les modèles mis en circulation entre 2013 et 2015 sont logiquement les premiers à quitter le parc.

Comment reconnaître une voiture-radar ?

Les voitures-radar ont une mission répressive et non pas préventive. Dès lors, il s’agit de voitures banales, dans des configurations communes afin qu’elles puissent se fondre dans le trafic. Néanmoins, elles disposent de plusieurs attributs qui permettent à un œil exercé de les identifier. Forcément, lorsque l’on circule en sens inverse, il est assez difficile de percevoir ces spécificités… Mais si vous suivez une voiture suspicieuse, ces indications pourront vous permettre de vous assurer du fait qu’il s’agisse bien d’une voiture-radar.

  • Plaque d’immatriculation avant avec typographie épaisse spécifique ;
  • Boîtier noir sur la plage arrière ;
  • Des caméras sont situées de chaque côté du pare-brise, en bas, à l’intérieur ;
  • Une tablette et différents instruments de mesure sont situés sur la planche de bord ;
  • Boîtier flash infrarouge, orienté vers la circulation, dans la grille de pare-choc ;
Obtenir équipements options Dacia

Retrouvez toutes les informations de votre actuelle ou future voiture

  • Liste des équipements de série
  • Liste et prix des options
  • Motorisation
  • Code couleur

Cette Dacia Sandero Stepway, réformée du parc des voitures-radar, en conserve quelques traces, comme une découpe dans la grille de calandre et probablement quelques trous au niveau de la plage arrière et dans la console centrale. Immatriculée DV-908-TZ, elle a déjà photographiée à de multiples reprises. Pour l’anecdote, le radar avant était dissimulé derrière la plaque d’immatriculation. Celle-ci était en plastique et ne répondait donc pas aux règles du Code de la route.

Cette Dacia Sandero Stepway est-elle une bonne affaire ?

Sur le site des enchères du Domaine, cette Dacia Sandero Stepway de 2015 est mise à prix à partir de 1 600 €. Un prix très bas d’autant plus qu’il s’agit de la finition Ambiance, avec une jolie peinture métallisée et le moteur dCi 90 qui demeure agréable à l’utilisation et économique (à condition de ne pas rouler qu’en ville bien sûr). Avec seulement 83 176 kilomètres, cette citadine devra pourtant repartir sur un plateau. Nous ne connaissons pas les raisons de sa panne. Toujours est-il que ce modèle a reçu deux importantes rayures de clé sur le côté gauche.

Mais surtout, l’acheteur connaîtra peut-être des moments assez stressants puisque la plaque d’immatriculation de cette Dacia Sandero Stepway est bien connue ! Si elle n’est plus présente dans les effectifs des voitures-radar, elle demeure référencée encore dans de nombreux inventaires. Dans tous les cas, la personne ayant posé l’enchère la plus haute remportera cette voiture. Pour y participer, vous devrez obligatoirement être un professionnel de l’automobile, vous acquitter de 11 % de taxe en plus du prix de vente et venir retirer le véhicule à Limoges, dans la Haute-Vienne. Retrouvez toutes les informations inhérentes à la vente en cliquant juste ici.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page