ActualitéVolkswagen

Volkswagen ID.Buzz : ça valait le coup d’attendre 21 ans ?

L’histoire de Volkswagen a été marquée par de véritables légendes, avec notamment le Combi ! Ce modèle, la marque allemande a bien tenté de le ressusciter à plusieurs reprises. Mais c’était probablement trop tôt. C’est seulement aujourd’hui, plus de 20 ans après le premier « Microbus », que l’ID.Buzz entre en scène. Comme son nom l’indique, c’est bien un modèle 100 % électrique qui va faire son apparition dans la gamme d’ici quelques mois. Mais à force de faire attendre son public, Volkswagen a-t-elle encore des chances de séduire ? C’est ce que nous allons voir en faisant un rapide tour du propriétaire du Volkswagen ID.Buzz. Un modèle qui assume pleinement son côté néo-rétro mais qui vise surtout à jouer la carte d’une nostalgie que peu d’entre nous a réellement connue.

Le « microbus », une longue histoire !

Commençons par remonter un petit peu le temps. Comme beaucoup de constructeurs, Volkswagen s’inspire de son passé pour ses modèles actuels et futurs. D’ailleurs, bon nombre des modèles de la gamme ont une certaine ancienneté. Dans le cas du Combi, cela fait bien longtemps que la question de sa descendance se pose. Bien sûr, il y a bien eu une descendance directe, en l’occurrence les Transporter. On a même eu des versions California qui proposent un aménagement pour partir en week-end. Mais l’esprit du Combi s’était quelque peu estompé au fil des années avec une perte de la « simplicité » qui faisait le charme du premier opus à l’aube des années ’50. De là, quatre concept-cars se sont succédé avec toujours un objectif : créer le Combi de nouvelle génération. Et vous allez le voir, en vingt ans, les choses n’ont pas tant changé que cela sur le fond…

Dès 2001, la marque allemande imaginait le Combi de nouvelle génération, avec des traits très épurés, des portes coulissantes à l’arrière et un intérieur très épuré. À force de potasser le projet, celui-ci est tombé dans l’oubli. Dix ans plus tard, le Bulli Concept revient. Très contemporain, il perd ses portes coulissantes et rentre dans le rang, dans un gabarit façon monospace. Là encore, à l’aube de l’essor du SUV, le concept reste concept. En 2016, le Budd-e entre en scène avec un style assez torturé et pourtant discutable. C’est seulement un an plus tard que l’I.D. Buzz concept arrive. Et il est assez amusant de voir qu’il y a cinq ans, les grandes lignes du Volkswagen ID.Buzz de série étaient déjà là. Attardons-nous maintenant sur la nouvelle génération.

Volkswagen ID.Buzz : un style déjà iconique ?

Lorsque l’on regarde de plus près ce Volkswagen ID.Buzz, la parenté du Combi d’antan saute aux yeux. Alors bien sûr, nous sommes sur une interprétation néo-rétro, avec de nombreux ajustements. Mais par rapport aux différents concepts, ce modèle semble enfin avoir trouvé sa place dans la gamme. Justement, c’est plus précisément dans la branche ID que ce modèle s’intègre. Il en reprend la base technique mais aussi les codes stylistiques, avec notamment ces optiques très fines et modrnes, des bandeaux avant et arrière qui les relient et un pare-choc avant paré de losanges. Une pièce qui semble bien fragile (et complexe à nettoyer) mais qui est plutôt réussie. Bien sûr, on notera la carrosserie bitons, emblématique, avec la découpe supérieure du blanc qui s’achève élégamment à l’avant, faisant écho au T1 originel.

Un léger décroché entre les deux teintes permet de dissimuler subtilement les rails des portes coulissantes arrière tout en marquant la séparation des tons. D’ailleurs, on trouvera un large choix de tons pastels et d’autres plus colorés. Précisons que ces ambiances se retrouveront dans l’habitacle, avec donc de belles selleries et de sympathiques détails de finition. L’avant est assez plongeant, c’est l’avantage d’un modèle électrique. La signature lumineuse est élégante tandis que le profil est plutôt sobre et lisse. On notera plusieurs modèles de jantes, plus ou moins rétro dans le dessin. Le vitrage semble directement calqué sur celui du Microbus de 2001, ce qui permet d’inonder de lumière l’habitacle. Notons que l’ID.Buzz est plus d’une trentaine de centimètres qu’un Transporter.

De nombreux détails ont été très soignés, comme les essuie-glaces avant rangés sur les côtés, les radars de recul intégrés dans les catadioptres arrières ou encore les jeux de lumière, très réussis. Il sera par ailleurs possible de choisir entre deux silhouettes. D’un côté, l’ID.Buzz pensé pour la famille et l’ID.Buzz Cargo, qui sera en réalité une version utilitaire.

Un Volkswagen ID.Buzz pensé pour la famille… Et les amis

Le nouveau Volkswagen ID.Buzz se montre particulièrement accueillant. Malgré son gabarit de 4,71 mètres, il offre jusqu’à sept places à son bord. Si le troisième rang est facultatif, il sera aussi possible d’avoir deux sièges au second rang pour une configuration plus classieuse ! Un habitacle très rafraichissant avec une omniprésence de blanc ou de ton crème, des lignes élégantes et de superbes sièges avec un revêtement en tissu recyclé en relief.

Les commandes tactiles sont nombreuses et des éclairages d’ambiance seront de la partie. La modularité semble plutôt bonne, avec beaucoup d’espace, en raison de l’absence de tunnel de transmission. L’ID.Buzz arbore un Digital Cockpit de 5,3 pouces seulement, placé joliment derrière le volant. Au centre, l’écran variera de 10 à 12 pouces en fonction de la finition et recevra les dernières évolutions du système, dont le Car2X, capable de communiquer avec les autres véhicules. Bien sûr, la dotation en matière de sécurité est très riche !

Mais surtout, différents éléments de style ont été appliqués ici et là, comme des filigranes représentant l’ID.Buzz ou des smileys, ce qui renforce le côté fun et décalé du modèle. Particulièrement pratique, l’habitacle reçoit pas moins de huit prises USB-C, disséminés aux différentes rangées de sièges. Aussi, la BuzzBox, située sur la partie inférieure du tableau de bord, permettra de déployer un petit compartiment pour y déposer vos objets et boissons. Et si jamais l’espace venait à manquer, sachez qu’une version rallongée sera aussi de la partie. Dans tous les cas, cet habitacle apporte une vraie valeur ajoutée, avec un côté concept-car, des tons bien choisis et une ambiance qui incite véritablement à prendre la route ! Une version aménagée California arrivera par la suite !

Une base technique déjà bien (trop) connue

Le Volkswagen ID.Buzz repose sur la base modulaire MEB, dédiée aux modèles électriques du groupe Volkswagen. Au même titre que les Volkswagen ID.3 et ID.4, Skoda Enyak et Audi Q4 e-tron, le Volkswagen ID.Buzz est donc entièrement électrique. Il en reprend le groupe motopropulseur et développera 204 chevaux et 310 Nm de couple sur les roues arrière. Des roues arrière qui, comme les autres modèles issus de cette plateforme, accueillent des freins à tambour. Une puissance de 204 chevaux tout à fait correcte bien qu’il faille tenir compte que l’engin pèsera autour des 2 350 kg. L’absence de moteur avant permet en revanche d’améliorer le rayon de braquage puisqu’avec 11,1 mètres, l’ID.Buzz promet d’être aussi maniable qu’une Golf !

Qui dit voiture électrique, dit forcément batterie ! Là encore, il s’agit d’une pioche dans la banque de pièces du groupe. Il s’agit d’une batterie de 82 kWh (dont 77 kWh utiles), pour une autonomie d’environ 350 kilomètres. La vitesse de pointe sera par ailleurs bridée à 145 km/h. Par la suite, la gamme devrait s’étoffer d’une version d’appel de 170 chevaux (avec batterie de 52 kWh) et d’une version plus puissante avec deux moteurs (et donc la transmission intégrale) de 299 chevaux. Une gamme plutôt cohérente donc qu’il faudra compléter par la version ID.Buzz Cargo, destinée aux professionnels. Celle-ci s’identifie à ses vitres obstruées, son unique porte coulissante et son vaste espace de chargement à l’arrière.

La recharge rapide est bien sûr disponible, culminant à 170 kW en courant continu. Il faudra seulement 30 minutes pour passer de 5 à 80 % de charge. On notera la prise en charge de la fonction Plug and Charge de WeCharge, qui permet de se connecter à une borne Ionity sans carte, grâce à une reconnaissance directe. Un chargeur embarqué est fourni, de 11 kW, qui pourra être utilisé sur le réseau domestique depuis une Wallbox.

Équipements de sériePrincipales options
Rétroviseurs extérieurs chauffants, réglables et rabattables électriquement, avec abaissement automatique côté passager avant
Projecteurs à LED
Jantes alliage et pneus AirStop® (235/60 R19 à l’avant, 255/50 R19 à l’arrière)
Vitres arrière teintées
Portes coulissantes gauche et droite
Éclairage périmétrique avec projection de logo
Réglage manuel de la hauteur des 2 sièges avant
Éclairage intérieur du plancher à l’avant et à l’arrière
Assistant d’évitement et assistant de braquage
Protocole de communication Car2X
Assistance au freinage d’urgence avec détection des piétons et cyclistes
Assistant de maintien de voie (Lane Assist)
Système de détection de la signalisation routière
Radar de stationnement avant et arrière
Apple CarPlay et Android Auto sans fil, charge à induction
Réception radio numérique (DAB+)
Climatisation 2 zones
Câble de recharge 3 modes type 2, 16 A, câble CCS
Démarrage sans clé
Dynamic Light Assist
Projecteurs IQ.Light Matrix LED
Jantes en alliage léger de 19, 20 et 21 pouces
Réglage automatique du site des projecteurs/feux de virage dynamiques
Éclairage d’ambiance (30 couleurs)
Rétroviseur intérieur photosensible
Boîte de rangement amovible BuzzBox
Écran 12 pouces du système d’info-divertissement
Pare-brise en verre athermique, chauffant
9 haut-parleurs à l’avant et à l’arrière
Volant multifonction en similicuir, chauffant
Système de navigation Discover Pro
Capteurs de lumière et de pluie
Sièges chauffants
Commande vocale
Régulateur de vitesse adaptatif
Alarme antivol
Assistant aux manœuvres de stationnement
Caméra de recul
Assistant de changement de voie (Side Assist)
Park Assist Plus avec fonction mémoire
Travel Assist avec utilisation des données de localisation véhicule à véhicule, assistant de maintien sur la voie Lane Assist et Emergency Assist inclus

Un futur succès en vue ?

Depuis plus de vingt ans déjà, Volkswagen a eu largement le temps de récolter des retours sur ses concept-cars et d’analyser le marché. Entre la théorie et la pratique, il y a souvent un fossé ! La branche ID.Buzz est sans doute un choix très pertinent puisque ce modèle apportera un capital sympathie certain à la branche électrique de la marque. Alors bien sûr, ce modèle sera sans doute assez onéreux mais la clientèle répondra sûrement présente.

En révisant ce grand classique, Volkswagen parviendra à intégrer un joli modèle vitrine à sa gamme. L’ajout d’une version utilitaire va en ce sens. On l’a bien vu lorsqu’un kit carrosserie permettant de transformer un utilitaire Citroën à la manière d’un Type H a été proposé. Le style néo-rétro à donc toujours ses adeptes et c’est une valeur sûre. Quant à l’électrification, bien sûr, des dents vont encore grincer. Mais Volkswagen a-t-elle vraiment eu le choix face au contexte actuel et son hostilité au thermique ?

Dans tous les cas, on peut saluer que le fait que Volkswagen n’a pas sombré dans la caricature avec ce modèle… Aura-t-on la chance de découvrir ce Volkswagen ID.Buzz chez Playmobil ? Ce n’est clairement pas impossible !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page