AbarthActualité

Abarth Pulse : enfin une nouveauté au catalogue (au Brésil)…

Cela fait déjà quatorze ans que la Fiat 500 Abarth (devenue Abarth 595) est au catalogue de la marque italienne fondée par Carlo Abarth. Quatorze années durant lesquelles des modèles sont apparus, avant de disparaître. Alors qu’on pensait le scorpion endormi, de grandes décisions ont été prises, avec notamment l’électrification progressive de la marque. Les ingénieurs travaillent sur différents aspects pour créer un écosystème unique (notamment au niveau sonore). Pendant ce temps-là, c’est un modèle plutôt inattendu qui fait son apparition : l’Abarth Pulse. Un SUV compact inconnu en Europe mais qui semble plutôt prometteur après son passage chez Abarth. En plus, ce sera l’ultime Abarth thermique…

Abarth Pulse : un retour surprenant…

Depuis quelques années, Abarth mise sur une stratégie mono-modèle, qui semble s’essouffler. Alors bien sûr, l’Abarth 595, la 695 et les innombrables dérivés constituent de savoureuses versions… Mais la petite italienne ne peut cacher une conception datée. La dernière à avoir quitté le catalogue, c’était l’Abarth 124 Spider. Pour autant, la branche sportive de Fiat a connu de très belles versions par le passé, mais toutes se sont effacées. Depuis quelques années déjà, le scorpion amorce sa mutation vers le tout-électrique. Si l’Abarth 595 dérive de la Fiat 500, il faut tenir compte que cette dernière a été renouvelée et qu’elle est désormais intégralement électrique. Sans surprise, le département sportif n’aura d’autre choix que d’amorcer cette transition… Adieu les échappements qui gueulent, le poids léger et le moteur plein de caractère…

Mais alors que la page du thermique semblait se fermer, on découvre l’Abarth Pulse. Ce modèle ne vous dit sans doute rien. Et pour cause, ce modèle dérive directement du Fiat Pulse, un SUV compact long de 4,10 mètres, particulièrement banal. Celui-ci est fabriqué et vendu au Brésil et dans quelques pays d’Amérique du Sud depuis 2021. S’il est moderne dans sa présentation, il est particulièrement classique dans ses motorisations, avec un moteur 3-cylindres allant de 100 à 130 chevaux et la possibilité de rouler à l’éthanol. Précisons qu’au Brésil, Fiat est l’un des constructeurs les plus populaires, d’où le développement de ce petit SUV compact adapté à ce marché. Mais qui aurait cru que Abarth s’intéresserait à ce modèle ?

Une présentation plutôt séduisante !

Si le Fiat Pulse est assez neutre dans sa présentation (= ni beau ni moche), l’Abarth Pulse se montre beaucoup plus dynamique dans sa présentation. On trouve tout d’abord un bouclier avant redessiné. Celui-ci se dote d’une lame avant, peinte en rouge et de deux écopes latérales. Les extensions d’ailes semblent directement reprises malgré un fin motif. Les optiques conservent aussi leur forme mais on note une calandre entièrement revue. Celle-ci est désormais intégralement noire, avec de discrets motifs horizontaux et bien sûr, le logo Abarth est en son centre. Le masque noir s’étend d’ailleurs jusqu’au dessus des optiques avant. Cette même teinte rouge se trouve sur le stripping latéral du bas des portes et les coques de rétroviseurs. Un accastillage classique chez Abarth mais immédiatement reconnaissable.

On notera le toit peint en noir, de nouvelles jantes, un rabaissement et un arrière qui se dote d’un diffuseur et d’une double sortie d’échappement. Précisons que le logo Abarth de l’arrière est un simple lettrage et non pas le logo de la marque au scorpion. Un ensemble sans grande surprise donc mais l’intérieur n’a pas été dévoilé. La marque précise néanmoins que l’interface numérique comprendra des fonctions liées à la sportivité. À titre personnel, j’avais misé sur une Abarth Tipo mais il semblerait que celle-ci n’entrera jamais en production…

Le moteur ? Alors…

Pour l’heure, Abarth est restée muette quant aux spécificités techniques de ce Pulse vitaminé. On retrouvera très probablement le moteur déjà présent au sein des Abarth 595, à savoir le moteur 4-cylindres Multiair (turbo) qui pourrait ainsi fournir entre 145 et 180 chevaux. Nous en saurons davantage prochainement. Bien sûr, on aurait aimé voir ce modèle en Europe mais le Fiat Pulse n’est pas adapté aux standards européens et la forte concurrence dans le segment des SUV compacts pourrait ne pas en valoir l’investissement. En attendant, on ne peut que savourer celle qui sera certainement la dernière Abarth dotée d’un moteur thermique. Une page se tourne définitivement.

Les futures Abarth électriques auront une tâche très lourde à accomplir, bien loin de l’esprit originel de la marque. Si le plaisir sera sans doute différent, les équipes travaillent actuellement sur les différents sons, afin de créer un éco-système unique sur le marché. Fatalement, on n’aura plus les vocalises du moteur, il faudra donc appréhender ces modèles d’un regard nouveau sans se braquer pour autant…

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page