PratiqueVie quotidienne

L’assurance auto temporaire en 5 questions

Article partenaire

La vie réserve parfois des surprises et le monde automobile aussi. De multiples raisons peuvent vous pousser à avoir la nécessité d’assurer une voiture pour une période définie et potentiellement courte. Dans ce court article, je vais répondre à cinq questions fréquemment posées à propos de l’assurance auto temporaire. C’est un dispositif bien pratique qui pourra éventuellement vous permettre d’importer sereinement une voiture de l’étranger ou bien même de couvrir des besoins très spécifiques. Découvrons sans plus attendre à qui s’adresse ce type de contrat d’assurance auto, mais aussi les limites et les aspects pratiques qu’il faut connaître avant d’y souscrire.

1. C’est quoi l’assurance temporaire ?

Comme son nom l’indique plutôt bien, l’assurance auto temporaire vous permet d’assurer une voiture pour une période clairement définie à l’avance. Contrairement aux formules classiques qui engagent pour une durée d’un an au minimum, les formules temporaires se montrent plus polyvalentes et idéales pour des demandes particulières. Le contrat est alors souscrit pour une durée précise et permet de se conformer à la loi, qui impose la responsabilité civile (formule au Tiers) pour tout véhicule motorisé. De nombreux prestataires, comme direct-temporaires.fr proposent aujourd’hui des formules temporaires qui correspondent pleinement aux nouveaux usages. La force de ces compagnies ? Elles peuvent même assurer une voiture qui a des plaques d’immatriculation temporaires ou étrangères. Un atout considérable pour celles et ceux qui veulent importer une voiture d’Allemagne par exemple.

2. À qui s’adresse ce type de formule ?

L’article L324-1 du Code de la route précise que tout véhicule à moteur doit être assuré au minimum avec la responsabilité civile, ce qui correspond à une formule au tiers. Seulement, certaines situations spécifiques peuvent nécessiter d’assurer une voiture pour une période courte et limitée dans le temps. Ci-dessous, vous trouverez quelques exemples – non-exhaustifs – d’utilisation possible d’une assurance automobile temporaire.

  • Vous voyagez dans un pays non couvert par votre assurance : dans ce cas, l’assurance auto temporaire vous permettra de circuler dans le pays en question le temps de votre voyage ou déplacement. Avant de signer le contrat, assurez-vous que votre destination figure bien dans le contrat. Dans certains pays, comme l’Algérie, il est indispensable de souscrire une formule d’assurance auprès d’un assureur du pays. N’hésitez pas à questionner votre assureur à propos de ces spécificités pour éviter les mauvaises surprises ;
  • Vous restaurez une voiture : certaines compagnies d’assurance tolèrent la suspension du contrat lorsqu’une voiture est en cours de restauration et qu’elle n’a pas la possibilité de rouler, en l’absence de fluides notamment. Se pose alors la question de ce qui pourrait se passer en cas de sinistre… Toutefois, certaines personnes font le choix de l’assurance auto temporaire le temps d’acquérir une voiture ancienne puis de débuter la restauration. Rappelons qu’il existe aussi des formules d’assurance pour les véhicules non-roulants, dont le coût est modique ;
  • Pour importer une voiture : le temps d’accomplir les démarches, vous pouvez souscrire une formule d’assurance temporaire pour votre voiture fraîchement importée ;
  • Votre voiture a été mise en fourrière pour défaut d’assurance : un contrat temporaire peut vous permettre de sortir votre voiture de la fourrière légalement, mais vous devrez vous engager à vous assurer par la suite ;
  • Pour une location de voiture : vous louez une voiture ? Vous pouvez vous protéger par le biais d’une formule d’assurance auto temporaire si ce dernier n’est pas assuré ou bien que le transfert d’assurance n’est pas possible.

Le saviez-vous ? L’assurance temporaire n’est pas seulement limitée à l’automobile ! Il existe aussi des formules pour les motos, les scooters, les camions et même pour les voitures sans permis. Vous devrez cependant disposer du permis de conduire qui correspond au type de véhicule. Notons qu’il convient de fournir une copie du permis (recto/verso), une copie de la carte grise et éventuellement une fiche d’immobilisation si le véhicule est bloqué en fourrière.

3. Tiers ? Tous risques ? Quelle couverture ?

Il y a quelques temps déjà, je m’étais mis en quête d’une assurance auto temporaire en Tous risques. J’ai dû me rendre à l’évidence : cela n’existe pas. Les compagnies d’assurance spécialisées dans les contrats à durée limitée proposent exclusivement la responsabilité civile, c’est-à-dire une formule au tiers. Les dégâts infligés à votre véhicule dans le cas d’un accident responsable ne seraient donc pas pris en charge. En fonction des compagnies, il peut parfois y avoir des options complémentaires et même des garanties supplémentaires. Par exemple, on peut avoir la prise en charge des frais de défense en cas de besoin.

4. Quelle est la durée maximale ?

Les contrats temporaires ont une durée qui varie de 1 à 90 jours en fonction des besoins. Vous êtes libre de choisir la durée qui vous convient. Précisons que le coût est dégressif. En fonction des compagnies, des restrictions peuvent parfois être mises en place. D’une manière générale, vous ne serez autorisés à quitter le territoire français que pour un contrat d’un minimum de trois jours. À l’issue du contrat, vous serez libre de vous assurer auprès de l’assureur de votre choix.

5. Combien ça coûte ?

Le coût de l’assurance auto temporaire est généralement d’une trentaine d’euros pour une journée. Ensuite,le prix est dégressif et il faut généralement compter moins de 80 € pour une semaine. C’est une somme relativement correcte qui vous permet de ne pas avoir à souscrire un contrat classique qui ne correspondrait potentiellement pas à vos besoins du moment. De nombreux importateurs font le choix de l’assurance auto temporaire afin de simplifier les démarches. La force de ces compagnies, c’est qu’elles permettent de s’assurer immédiatement, même durant le week-end et les jours fériés. Dans tous les cas, je vous incite à faire un devis si vous avez des besoins en ce sens. Mais prenez le temps de lire les garanties et n’oubliez pas que les garanties sont limitées à la simple responsabilité civile…

Précisons enfin que les contrats temporaires ne tiennent pas compte du coefficient de bonus/malus. Cela sera donc un avantage pour certains et un inconvénient pour d’autres. Les prix sont donc fixes et dépendent exclusivement de la durée, du véhicule mais aussi des éventuelles options souscrites.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page