ActualitéBMW

BMW M2 : elle envoie du lourd (un peu trop…)

Teasée depuis quelque temps déjà, la BMW M2 de seconde génération (G87 pour les intimes) est désormais officialisée. Bon, sans trop de surprise, on reprend le style de l’actuelle Série 2, mais en le musclant assez généreusement. La puissance grimpe à 460 chevaux… Et le poids aussi. Mais à côté de cela, la BMW M2 entend bien s’imposer dans un segment complexe, en reprenant des ingrédients à succès… Et en s’autorisant même une boîte de vitesses manuelle pour les plus aguerris. Partons donc à la découverte de ce nouveau coupé ultra sportif dont l’ADN est tiré de plusieurs modèles historiques, comme l’emblématique 2002 Turbo de 1973…

BMW M2 : du style et du muscle

Avant tout, le design de la BMW M2 est particulièrement expressif. Lors de la sortie de la Série 2, l’accueil fut pourtant assez mitigé avec des traits souvent jugés fades. La présentation de la version Motorsport change tout. Déjà, les voies sont copieusement élargies, aboutissant sur une largeur majorée de 5 centimètres. On notera que la « petite » calandre a été retenue mais qu’elle ne contient pas d’entourage, ce qui donne un design plus brut. Le bouclier avant est également très ajouré avec toujours un traitement « à la serpe ». Le capot est joliment bombé tandis que les rétroviseurs deviennent plus carrés aussi. Ils disposent toujours de deux pattes de fixation mais seule celle du dessus est purement esthétique. Le toit passe désormais en fibre de carbone, ce qui permet d’économiser 6 kg.

On notera des ailes galbées, un bouclier arrière assez chargé en ligne et qui aboutit sur un aileron queue de canard joliment intégré. Les feux prennent ici tout leur sens et gagnent en caractère au sein de ces lignes. Le diffuseur est toujours très proéminent et les quatre sorties d’échappement sont de la partie. Cela donne un look clairement musclé. La BMW M2 est posée sur des jantes de 19 pouces à l’avant et 20 pouces à l’arrière. En option, vous pourrez ajouter un pouce à chacune ! Quant à la couleur de présentation, un joli rouge, il renforce le côté agressif du nouveau « petit » coupé sportif de la marque. Désormais, elle atteint les 4,58 mètres de long…

460 chevaux : un record !

Alors que les BMW M3 et M4 Compétition affichent une puissance de 510 chevaux, la BMW M2 surprend également ! Elle récupère d’ailleurs le moteur 6-cylindres en ligne de 3.0 litres de ses grandes sœurs. Celui-ci développe 460 chevaux à 6 250 tr/m et 525 Nm de couple de 2 650 à 5 870 tr/m. Des chiffres assez impressionnants d’autant plus que vous avez la possibilité de choisir une boîte de vitesses manuelle ou automatique à huit rapports. Forcément, les performances ne sont pas en reste. Comptez seulement 4,1 secondes pour le 0 à 100 km/h en boîte auto, 4,3 secondes en boîte manuelle. La vitesse de pointe culmine à 250 km/h mais peut-être portée à 285 km/h, moyennant option. Les reprises ne sont pas en reste puisque seulement 2,9 secondes sont nécessaires pour passer de 80 à 120 km/h en boîte auto (et en quatrième).

Précisons que la BMW M2 demeure une stricte propulsion, il n’est pas prévu qu’elle accueille la transmission intégrale xDrive. Elle bénéficie par ailleurs de nombreuses améliorations. Outre le toit en carbone pour baisser le centre de gravité, elle reçoit des disques de freins de 370 mm à l’avant, pincés par des étriers à 6 pistons. On notera aussi des voies élargies, des sièges baquets en carbone (chauffants et électriques) optionnels, un châssis et des suspensions rigidifiés et même un différentiel piloté électroniquement qui agit avec l’antipatinage et le contrôle de stabilité. Malgré l’utilisation de carbone, la BMW M2 type G87 accuse tout de même un surpoids de 150 kg par rapport à la précédente M2 CS. Au total, elle affiche 1700 kg sur la balance. C’est beaucoup…

Une dotation plutôt riche !

En matière d’équipement, la BMW M2 se modernise assez largement. Déjà, vous aurez le choix entre trois types de sièges. On notera aussi l’apparition d’un double écran. Celui des compteurs est une dalle de 12,3 pouces tandis que l’écran central affiche une généreuse diagonale de 14,9 pouces. La présentation est spécifique et le système multimédia donnera accès à des fonctions avancées pour tout régler sur la voiture : résistance de la pédale de frein, rapidité de la transmission, comportement des suspension ou même contrôle de stabilité. On notera aussi la prise en charge d’Apple CarPlay et Android Auto, la présence de deux ports USB et d’une climatisation tri-zone. Toutefois, il faudra encore passer par la case options pour vous offrir la caméra de recul, le régulateur de vitesses adaptatif ou encore le chargeur sans fil…

Comptez 79 900 € pour vous offrir la nouvelle BMW M2. Le malus « écologique » 2023, qui promet d’être salé, risque malheureusement de peser très lourd… En fonction de la transmission, prévoyez une consommation mixte allant de 9,6 à 10,2 litres aux 100 kilomètres. Enfin, la BMW M2 suit une évolution plutôt logique et assez cohérente dans la gamme. Une évolution qui devrait convaincre…

Source
Press.bmwgroup.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page