C'est à vendre !DécouvertesVolkswagen

La Golf tuning de Plus Belle La Vie bientôt aux enchères…

La série télévisée Plus Belle La Vie s’est arrêtée dernièrement. Fatalement, cela entraîne la fin du rendez-vous télé quotidien de millions de français. Une partie des décors aurait déjà été démontée et forcément, une partie des éléments sera vendue. C’est notamment le cas d’une surprenante Volkswagen Golf 3 tuning, de couleur orange, qui appartient au personnage de la série nommé Jean-Paul Boher. Je vous épargne la lecture (pour vous) et les recherches (pour moi) sur la biographie du personnage, venons-en directement à la voiture. Pour l’heure, cette Golf 3 n’est pas encore proposée aux enchères mais cela arrivera très prochainement, le lundi 19 décembre. Un must have pour les fans de la série ?

Une Golf tuning comme il y a 15 ans

Lorsque l’on regarde cette Volkswagen Golf 3, on fait un bond dans le temps. Une époque où les ADDX étaient la bible des fans de tuning. Il y a quinze ans, on osait encore disposer des kits larges, de gros pare-chocs, des rétros façon M3, des feux façon Lexus ou des jantes directement achetées en promo chez Norauto. Cela s’accompagnait souvent de peintures flashy avec parfois des motifs. Bon nombre de tuners étaient de véritables artistes, en réalisant un travail colossal et soigné… Parfois, les résultats n’étaient pas toujours très raccord avec les lignes d’origine de la voiture mais qu’importe, le tuning était un état d’esprit, une philosophie et un loisir à part entière. Petit à petit, ces préparations ont été qualifiées de « jacky tuning », pour désigner un tuning beauf, ringard.

De nos jours, les préparations sont plus soft sur la forme… Mais elles sont généralement bien plus impersonnelles avec des bases récurrentes, comme les Audi A3, Volkswagen Golf et autres BMW Série 3. La série Plus Belle La Vie depuis son lancement en 2004 et plus de 4 500 épisodes tournés, aborde les faits de société, des tendances et l’actualité. Il était donc logique que le tuning soit abordé à un moment ou à un autre. Justement, l’un des personnages possédait, dans la série, une Volkswagen Golf 3 tuning à dominante orange. C’est justement ce modèle qui sera bientôt proposé aux enchères…

Un futur collector ?

Il semblerait que ce soit en 2010 que le brigadier fictif Jean-Paul Boher ait reçu sa Volkswagen Golf 3 tuning. Cela concorde avec le fait que cette voiture soit immatriculée AP-572-SL ; c’est un numéro d’immatriculation attribué en mars 2010. Je ne pourrais vous dire si la voiture tuning a été achetée telle quelle par la production… Ou bien si cette dernière a réalisé elle-même les transformations. Toujours est-il que la base employée est relativement banale : une « simple » Golf 3 de novembre 1996, équipée du moteur 1.9 TDI de 90 chevaux. À l’origine, c’était même une voiture de couleur blanche…

Celle-ci a été considérablement revue avec de nouveaux pare-chocs, des bas de caisse plus prononcés, des sièges clairs, des babioles dans l’habitacle, un motif tribal sur les côtés et la face avant, un aileron ou bien même de fausses écopes sur le capot. À l’écran, nul doute que cette Golf orange devait attirer l’œil. Mais cela pourrait-il être suffisant pour obtenir une belle valeur aux enchères ? Nous aurons l’occasion de le vérifier prochainement lorsque la vente débutera. C’est Enchères VO, l’un des groupes leaders de la vente aux enchères de véhicules d’occasion qui se chargera de trouver un acquéreur à cette originale Golf. La vente se déroulera à Vitrolles, au nord-ouest de Marseille, le lundi 19 décembre 2022. Et les particuliers pourront sans problème poser leur enchère.

Combien peut coûter cette Golf ?

Lorsque l’on pratique le tuning, on tient généralement compte de nos propres goûts. Comme le dit l’adage, les goûts ne se discutent pas. Une voiture tuning est généralement un handicap sur le marché de l’occasion, ce qui entraîne des prix très bas. À l’inverse, les préparations abouties, signées par de grands noms, peuvent prendre de la valeur. Dans le cas de cette Golf 3 de 1996, je n’ai aucune idée de la valeur qu’un tel modèle peut avoir. Alors bien sûr, la dimension sentimentale prendra sans doute le dessus sur la valeur réelle… Les voitures issues de série et de films ont un capital sympathie important qui permet souvent d’aller bien au-delà des valeurs du marché. Pour ma part, je tablerais sur 8 000 €. Et vous ?

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page