ActualitéAudi

Audi RS 6 et RS 7 Performance : désormais à 630 chevaux

La marque aux anneaux continue d’étoffer sa gamme Performance ! Après la RS 3 Performance, ce sont les Audi RS 6 Avant et RS 7 Sportback qui passent sur le grill. Au programme : quelques éléments de styles inédits, comme des jantes de 22 pouces allégées… Mais surtout, le dynamisme devrait augmenter grâce à de nouveaux pneus, un différentiel central inédit, des modes de conduite en plus et une dotation bien enrichie. Cela s’accompagne même d’une cure d’allègement un peu honteuse de 8 kg… Pour des voitures de plus de deux tonnes. Mais qu’importe, ces Audi RS 6 et RS 7 Performance sont promises à un beau succès, d’autant plus qu’elles sont particulièrement à la mode.

Les RS 6 et RS 7 passent en « Performance »

Bien qu’il s’agisse de deux modèles bien distincts dans la gamme, les Audi RS 6 Avant et Audi RS 7 Sportback reposent sur une base similaire. La première, c’est le break. La seconde, c’est la berline aux faux airs de coupé. Ces deux modèles disposent de la même mécanique, à savoir un puissant moteur V8 biturbo de 4.0 litres de cylindrée, qui développe une puissance de 600 chevaux et 800 Nm de couple. Pas mal, mais n’oublions que ces modèles sont très lourds. Depuis quelques années déjà, l’Audi RS 6 Avant est devenue la sportive que tout le monde veut. Une quête d’amour corrélée avec une perte de sobriété dans le style… Mais la recette fonctionne. Audi propose désormais une déclinaison Performance. Au niveau du style, les RS 6 et RS 7 Performance s’identifient aux éléments de style qui passent en gris mat. En option, ils peuvent même passer en carbone.

Les boucliers demeurent mais les jantes de série évoluent. De base, elles sont en 21 pouces (mais pas pour le marché français). En option, vous pourrez même vous offrir de belles jantes 22 pouces légères ou en fonte d’aluminium. Ces dernières peuvent avoir une finition noir mat, noir brillant, gris mat ou néodyme mat ; c’est vous qui choisissez. Vous pourrez alors profiter de pneus exclusifs : les Continental Sport Contact 7, qui permettent un meilleur grip, aussi bien sur le sec que sur le mouillé, avec moins de sous-virages. Esthétiquement, rien à signaler. La marque propose toutefois le bleu Ascari, qui se décline dans une variante mate ou métallisée. Le Dew Silver Mat, un gris mat exclusif.

Une puissance de 630 chevaux

Les Audi RS 6 Avant et RS 7 Performance bénéficient d’une augmentation de la pression du turbo. En passant à 2,6 bar, la puissance atteint désormais les 630 chevaux pour 850 Nm, soit un gain de 30 chevaux et 50 Nm. Ces évolutions peuvent être accompagnées des jantes optionnelles de 22 pouces qui permettent une réduction de 20 kg des masses non-suspendues. La marque aux anneaux a également installé un nouveau différentiel central avec autobloquant mécanique. Celui-ci, plus optimisé, permet de passer 40 % de la puissance à l’avant et 60 à l’arrière. Mieux encore, si cela est nécessaire, jusqu’à 70 % peut passer à l’avant et 85 % à l’arrière. Le pack Dynamic RS est également inclus de série. Il passe la vitesse maximale à 280 km/h, la direction intégrale dynamique ou encore le différentiel Quattro Sport à l’arrière.

La version « Plus » de ce pack est en option à 11 000 €. Cette dernière apporte les freins en carbone céramique et la vitesse maximale à 305 km/h. La marque propose aussi l’intégrale avec le Pack Design RS bleu, optionnel à 3 300 €. Dès lors, les surpiqûres passent en bleu Mercato, les ceintures en bleu Océan et on trouve de belles finitions mêlant cuir et Dinamica. Précisons aussi que des isolants ont été supprimés, aussi bien au niveau du moteur que de l’habitacle. Le gain de poids, estimé à 8 kg, est anecdotique. Pour rappel, l’Audi RS 6 Avant Performance accuse 2 090 kg sur la balance. À peine plus légère, l’Audi RS 7 Sportback Performance pèse 2 065 kg. Le 0 à 100 km/h progresse néanmoins avec 3,4 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, soit un gain de 0,2 seconde sur cet exercice.

Combien coûtent ces modèles ?

En tirage limité, l’Audi RS 3 Performance implique un surcoût de 17 000 €. Pour les nouvelles RS 6 Avant Performance et RS 7 Performance, la note est nettement moins salée. Prévoyez un surcoût de 6 870 € pour le modèle Sportback et 6 960 € pour le break. Cela aboutit sur un prix de vente final à 146 450 € pour l’Audi RS 6 Performance et 152 720 € pour l’Audi RS 7 Performance. Des sommes élevées mais un surcoût « modique » qui renforce l’intérêt de choisir un modèle Performance. Prévoyez néanmoins un surcoût de 3 300 € pour l’intérieur Pack Design RS bleu, rouge ou gris… En France, contrairement à d’autres marchés, nous disposons d’office des jantes de 22 pouces… Et il n’y a pas de surcoût pour un changement de finition.

Bien positionnée et bien équipée d’origine, l’Audi RS 6 Performance (et sa consœur RS 7 Sportback) devrait plaire. Outre ses jantes exclusives, elle se montre encore plus efficace et puissante, pour un prix plutôt cohérent…

Source
Media.audifrance.fr

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page