DécouvertesDossiersPeugeotVoitures de gendarmerie

Inventaire des Peugeot 306 S16 de la gendarmerie

Afin de remplacer les Peugeot 405 T16 et les Renault 21 Turbo, la gendarmerie a lancé un nouvel appel d’offres dans la seconde moitié des années ’90. L’objectif ? La fourniture de nouveaux véhicules d’intervention rapide. Le cahier des charges, très strict, doit tenir compte du budget, quitte à redescendre en gamme. Un marché remporté par deux marques emblématiques ; d’un côté, il y a Renault avec sa Mégane 1 Coupé. De l’autre, c’est Peugeot qui a fourni pas moins de vingt-six 306 S16, entre 1998 et 2000. Une belle promotion pour la marque, bien qu’aujourd’hui, plus aucune de ces compactes vitaminées n’est encore aux effectifs.

Les Peugeot 306 S16 de la BRI

La livraison des Peugeot 306 S16 de la gendarmerie a débuté dès le mois d’avril 1998, avec une première unité. Rapidement, l’effectif s’est complété bien que le second lot n’est arrivé qu’en 2000. Lorsqu’elle fut commercialisée en 1993, la Peugeot 306 S16 disposait alors d’un moteur 4-cylindres de 1.9 litres, offrant 155 chevaux. Ce fut un moteur décrié par ses performances timides. En 1996, la seconde version de la S16 dispose non seulement du nouveau faciès, mais aussi d’un moteur 2.0 litres nettement plus performant. Cette fois, la puissance passe à 167 chevaux. Mieux encore, la boîte de vitesses gagne un sixième rapport. Cela permet d’alléger la consommation tout en offrant de meilleures performances. C’est ainsi que cette 306 S16 s’est retrouvée aux effectifs des BRI (bridages rapides d’intervention) jusqu’en 2007 pour certaines. Il s’agit exclusivement de voitures 3-portes. Si des 306 S16 5-portes ont existé, elles étaient très rares et ne sont pas restées suffisamment longtemps au catalogue.

Parc complet des 306 S16 de la gendarmerie

Nombre de voitures référencées : 25 (1 manquante) – Dernière mise à jour : 16/05/2021

PhotoImmatriculationMise en circulationRéformeRemarque
1Peugeot 306 Gendarmerie 298003062980 0306avril 1998/Conservée par Peugeot
2Peugeot 306 Gendarmerie 298111662981 1166mai 1998//
3Peugeot 306 Gendarmerie 298111672981 1167mai 1998//
4Peugeot 306 Gendarmerie 298111682981 1168mai 1998//
5Peugeot 306 Gendarmerie 298111692981 1169mai 1998/ex-BRI de Vatan
6Peugeot 306 Gendarmerie 298111702981 1170mai 1998//
7Peugeot 306 Gendarmerie 298111712981 1171mai 1998//
8Peugeot 306 Gendarmerie 298111722981 1172mai 1998//
9Peugeot 306 Gendarmerie 298111732981 1173mai 1998//
10Peugeot 306 Gendarmerie 298111742981 1174mai 1998//
11Peugeot 306 Gendarmerie 298111752981 1175
VF37CRFSW3229771
mai 1998octobre 2006Réformée à 394 600 km,
vendue non roulante
12Peugeot 306 Gendarmerie 298111762981 1176mai 1998//
13Peugeot 306 Gendarmerie 200137562001 3756
VF37CRFS33040203
octobre 2000décembre 2006ex-BRI de Bourges,
Réformée à 227 650 km,
vendue non roulante
14Peugeot 306 Gendarmerie 200137572001 3757octobre 2000//
15Peugeot 306 Gendarmerie 200137582001 3758octobre 2000mai 2006Réformée à 190 000 km,
vendue non roulante
16Peugeot 306 Gendarmerie 200137592001 3759octobre 2000//
17Peugeot 306 Gendarmerie 200137602001 3760octobre 2000mai 2007ex-BRI de Rhônes-Alpes,
Réforme à 275 000 km
18Peugeot 306 Gendarmerie 200137612001 3761
VF37CRFSW33040196
octobre 2000janvier 2007ex-BRI de Carcassonne,
Réformée à 289 980 km,
Vendue accidentée à l’avant,
Récupérée par un particulier
19Peugeot 306 Gendarmerie 200137622001 3762octobre 2000//
20Peugeot 306 Gendarmerie 200137632001 3763octobre 2000//
21Peugeot 306 Gendarmerie 200137642001 3764octobre 2000//
22Peugeot 306 Gendarmerie 200137652001 3765octobre 2000//
23Peugeot 306 Gendarmerie 200137662001 3766octobre 2000//
24Peugeot 306 Gendarmerie 200141762001 4176//Conservée et restaurée
25Peugeot 306 Gendarmerie 200141772001 4177//ex-BRI d’Orléans

Quelle est la dotation de ces 306 S16 ?

Dans une optique de réduction des coûts, les modifications opérées sur ces Peugeot 306 S16 ont été moindres que d’habitudes. Toutefois, Durisotti a du procéder a pas mal d’adaptations, ne serait-ce que pour intégrer les systèmes Rubis et Saphir. Outre les équipements de radio, ces 306 disposaient d’une livrée assez simple. Par ailleurs, deux versions de cette livrée ont subsisté, avec une ou deux bandes latérales. L’équipement intérieur est relativement standard avec deux air-bags, la climatisation, les vitres électriques ou encore les pare-chocs couleur carrosserie.

Ces modèles disposent ainsi de la nouvelle face avant, nettement plus moderne. Les exemplaires livrés en 2000 sont potentiellement mieux dotés avec notamment des airbags latéraux, de nouveaux habillages intérieurs et même un répartiteur de freinage. Arrêtée en 2001, la Peugeot 306 S16 n’a été remplacée que tardivement, ce qui a, de toutes manières, mis fin au contrat. Ces Peugeot 306 S16 connaitront une vie sans trop d’encombres malgré quelques petits accidents ou casses moteurs ayant entrainé une réforme prématurée.

Une Peugeot 306 S16 de gendarmerie en cours d’intervention !

La vraie puissance des Peugeot 306 S16 de gendarmerie

Ces 26 Peugeot 306 S16 disposent du même moteur : le XU10J4RS. Ce 4-cylindres de 2.0 litres développe 167 chevaux. Lorsqu’elles ont été livrées, ces voitures ne disposaient d’aucune préparation moteur. Toutes étaient strictement d’origine, ce qui permettait tout de même de belles performances, comme le 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Par la suite, il n’est pas à exclure que certaines voitures aient été reprogrammées ou aient eu un kit ultérieurement. Plusieurs échos laissent à penser que certaines voitures étaient plus performantes que les modèles de série. Cela reste toutefois une supposition. Sur les cartes grises en question, les voitures étaient bien enregistrées avec une puissance réelle de 165 chevaux. Aucune mention particulière n’attestait d’une préparation.

Que sont devenues ces 306 S16 après réforme ?

La livraison des Subaru Impreza WRX, intervenue à partir de 2006, sonne le glas des Peugeot 306 S16. Celles qui avaient été réformées prématurément ont parfois contraint certaines brigades à stopper les interventions rapides ! Sur les 26 exemplaires, certaines ont été sauvées de la ferraille grâce aux ventes du Domaine, par le biais d’enchères. Dans l’ensemble, ces voitures étaient relativement kilométrées, allant jusqu’à 400 000 bornes pour celle d’Avignon. Un professionnel a également racheté un lot très important de ces 306, qui ont été mises en pièces puis ferraillées. Celles rachetées par les particuliers ont parfois été repeintes et ne sont clairement plus identifiables en tant qu’ex-véhicules des brigades rapides d’intervention. Peugeot dispose quant à elle de la toute première voiture livrée, religieusement conservée dans son état d’origine.

Vous avez donc bien peu de chances de trouver un exemplaire toujours habillé de sa livrée emblématique. Lorsqu’elles étaient vendues au Domaine, les voitures perdaient le lettrage sur les portes et parfois même l’intégralité des bandes. Ce retirage étant parfois effectué au cutter, les voitures étaient souvent repeintes et bien peu ont conservé ce bleu opaque.

Nos autres inventaires de voitures de gendarmerie

20610971 Subaru Impreza WRX gendarmerieInventaire des Subaru Impreza de gendarmerie
(2006 à 2012)
Consulter cette page
BL-933-SJ Renault Megane RS gendarmerieInventaire des Renault Mégane 3 RS de gendarmerie
(depuis 2011)
Consulter cette page
FV-122-WJ Seat Leon Cupra gendarmerieInventaire de Seat Leon Cupra de gendarmerie
(depuis 2021)
Consulter cette page

Cet inventaire a été réalisé par nos soins, exclusivement en fonction de nos observations, depuis des articles, photos et informations accessibles librement sur internet. Nous ne pouvons en aucun cas en garantir l’absolue certitude. Si vous souhaitez contribuer en apportant des informations dont vous disposez, n’hésitez pas à nous contacter.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page