BMWC'est à vendre !Découvertes

Il y a quinze ans, le prix des BMW (ça fait bizarre…)

Le mois dernier, j’avais ressorti mes vieux Top Cars pour qu’on regarde le prix des Porsche, il y a 15 ans. Cela vous a plutôt plu, ce qui est donc le prétexte d’en sortir un deuxième épisode. Cette fois, on va se consacrer à BMW. La firme munichoise est particulièrement appréciée, pour le dynamisme de ses voitures et certaines légendes roulantes. Aujourd’hui, certains modèles sont devenus purement inaccessibles… Mais était-ce déjà le cas il y a quinze ans ? C’est ce que je vous propose de découvrir parmi cette sélection de 11 modèles BMW qui étaient proposés à la vente en 2006 et 2007… Un retour en arrière assez déstabilisant.

Pourquoi cet article ?

Le marché automobile actuel est particulièrement complexe. Dans le cas de BMW, la cote de certains modèles a véritablement explosé ces dernières années. C’est notamment le cas des BMW M3 de type E30 et E36. La seconde a longtemps été boudée, avant de retrouver ses lettres de noblesse depuis quelques années déjà, avec une cote en hausse. D’une manière générale, ce sont tous les modèles de la marque qui ont connu une évolution. En 2006, les SUV étaient peu représentés chez BMW puisqu’il n’y avait que le X5 de première génération au catalogue. Depuis l’étoffement de la gamme, la donne a considérablement changé. Dans cet article, nous aurons donc un aperçu des cotes d’il y a quinze ans, sur le marché de la seconde main.

Puisque j’ai restreint ma sélection à 11 annonces seulement, il ne faut pas y voir un reflet absolu du marché. J’ai néanmoins essayé de prendre des modèles représentatifs en matière de cote, ni trop hauts, ni trop bas. Le plus choquant, à mon sens, c’est le marché de la BMW Série 3 type E36. Longtemps laissée de côté, c’est un modèle qui pouvait être acheté à des prix très bas. Cela a engendré bon nombre de préparations tuning douteuses qui créent encore aujourd’hui, un écart significatif sur le marché de l’occasion. D’un côté, il y a les très beaux exemplaires et de l’autre, des modèles souvent négligés et affublés d’une bonne partie du catalogue AliExpress.

Précisons aussi qu’en 2006, nous étions toujours en pleine période du style Bangle, que beaucoup déteste mais que j’aime beaucoup ! Forcément, la cote des modèles sortis durant ces années-là est encore haute, notamment les BMW Série 5 et M5 type E60. Le phénomène d’envolée des cotes n’est donc pas représentatif… Il est temps de découvrir cette belle sélection !

1. Une BMW 325i (E30) vraiment pas chère

Pour commencer, on va commencer par ce qui est sans doute le plus douloureux. La seconde génération de BMW Série 3, c’est la mythique E30. La version la plus haute, avant la M3, c’est la 325i. De surcroît, le cabriolet était particulièrement recherché ! Celle-ci reçoit un moteur 6-cylindres en ligne de 170 chevaux, avec un agrément de conduite exceptionnel. En 2006, cet exemplaire avait 16 ans, un âge trop vieux pour conserver une bonne cote mais trop jeune pour en faire un youngtimer.

Aujourd’hui, le regard a totalement changé sur cette belle BMW 325i cabriolet. Elle est hautement recherchée et sa cote le montre assez bien. À partir de 2016, la cote a presque doublé avant de stagner de 2018 à 2020 puis de grimper en flèche. Aujourd’hui, il faut prévoir un budget d’environ 18 500 € pour trouver un bel exemplaire, d’origine, pas trop kilométré et avec un entretien suivi.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
4 000 €5 000 €18 500 €+ 270 %

2. Une BMW M3 (E36) à moins de 12 000 €

Longtemps boudée, la BMW M3 type E36 est pourtant un modèle particulièrement désirable, surtout dans cette superbe teinte jaune. Elle bénéficie d’un moteur 6-cylindres en ligne de 3.0 ou 3.2 litres en fonction des millésimes. Ici, nous sommes sur un modèle restylé, identifiable à ses clignotants transparents notamment. Elle bénéficie donc d’une puissance de 321 chevaux et d’une certaine modernité dans sa dotation. Aujourd’hui, un tel exemplaire, avec autant d’options et avec l’entretien complet, cela tient du miracle. Et un miracle, ça se paye…

La cote des BMW M3 E36 est conditionnée à l’état général. Les exemplaires « tuning » se revendent généralement très bas tandis que les exemplaires préservés des kékés se vendent très chers. Entre les deux, nous avons donc une cote à peu près réaliste. Pour un tel exemplaire, on peut tabler sur un prix de vente d’environ 22 000 €. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que la M3 type E36 n’est pas la plus recherchée et que sa cote a tendance à stagner depuis quelques mois déjà.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
11 900 €14 875 €22 000 €+ 48 %

3. Un BMW X5 (E53) à 36 900 €

Un 4×4 chez BMW, cela a d’abord choqué avant de mettre tout le monde d’accord. La marque à l’hélice n’a pas fait les choses à moitié en proposant un SUV haut de gamme, avec de belles finitions et des motorisations intéressantes. L’exemplaire que j’ai retenu ici est banal dans sa configuration, bien qu’il dispose tout de même de l’intérieur en cuir beige. Les générations suivantes de BMW X5 et la forte concurrence dans ce segment (avec notamment le Porsche Cayenne) fait tout aussi bien.

Alors forcément, la décote est assez monstrueuse… En 2006, cet exemplaire n’avait que trois ans, ce qui fait que la décote était encore à peu près mesurée, que j’estime autour des 40 %. Près de vingt après, les BMW X5 de première génération ne valent plus très cher. Les versions à moteur V8 essence sont appréciées mais le marché est surtout inondé de versions Diesel, de moins en moins recherchées. Une décote assez classique pour un SUV premium, donc.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
36 900 €46 125 €5 500 €– 88 %

4. Une BMW M5 (E34) à 9 000 € seulement

On poursuit avec la légendaire BMW M5 type E34. Cette seconde génération reçoit un puissant moteur 6-cylindres développant 340 chevaux. Ici, la puissance est annoncée à 380 chevaux, ce qui laisserait supposer une préparation moteur. En son temps, la BMW M5 était la voiture idéale pour cruiser sur l’Autobahn, avec un niveau de confort remarquable et une dotation très riche. D’ailleurs, cet exemplaire semble richement doté, bien qu’elle est partie ses jantes d’origine.

L’exemplaire illustré avait alors 12 ans et sa cote était particulièrement basse. Elle est restée sous la barre des 10 000 € pendant une petite dizaine d’année avant de connaître une remontée significative à partir de 2019. D’une manière générale, toutes les « youngtimers » ont connu de belles envolées dans ces années-là. Aujourd’hui, un bel exemplaire s’échange autour des 25 000 € et l’ascension pourrait continuer.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
9 000 €11 250 €25 000 €+ 122 %

5. Une belle BMW M3 (E46) pour 30 000 €

On poursuit avec la troisième génération de BMW M3, la E46. C’est un modèle qui a tout pour plaire, avec une ligne novatrice et très moderne pour l’époque. Au niveau de la mécanique, elle reprend le précédent moteur 6-cylindres en ligne de 3.2 lignes, qui est poussé à 343 chevaux. Très élégante, elle a su conserver une bonne cote d’amour auprès des passionnés. À mon grand étonnement, le marché de l’occasion est relativement sain dans l’ensemble…

L’exemplaire que je vous présente ici avait alors cinq ans et avait donc subi le plus fort de sa décote, avec un prix de vente fixé à 30 000 €. C’est un modèle équipé de la boîte de vitesses manuelle, qui est un bel argument à la vente aujourd’hui. Fait amusant, l’écart de prix avec aujourd’hui est très minime. La cote des BMW M3 E46 est vouée à continuer de croître dans les prochaines années…

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
30 000 €37 500 €34 000 €– 9 %

6. Et la version CSL à 52 900 €…

Produite de 2003 à 2004, la BMW M3 E46 CSL est aujourd’hui un Graal ! Cette version perd du poids, se dote d’un kit carrosserie spécifique, d’un toit en fibre de carbone, un intérieur dépouillé, de plus gros freins et une préparation moteur à 360 chevaux. Elle est souvent perçue comme étant l’une des meilleures BMW jamais produites par la marque. D’ailleurs, seulement 1 358 exemplaires ont été produits et rares sont ceux sur le marché de l’occasion. Quand c’est le cas, les prix sont généralement assez hauts, entre 80 000 € pour un modèle RHD noir et jusqu’à 150 000 € pour les plus beaux exemplaires, peu kilométrés.

L’évolution est assez marquante, elle illustre assez bien la cote d’une voiture rare. BMW a bien tenté de remplacer la CSL sur la génération suivante de M3 (la E92) avec la GTS… Mais la recette n’a pas été autant qu’appréciée que cette M3 E46 CSL.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
52 900 €66 125 €100 000 €+ 51 %

7. La BMW M5 (E60) à moteur V10 à 58 500 €

Implanter un moteur V10 atmosphérique dans une BMW Série 5, le pari était osé. Si la fiabilité a été sujette à débat, c’est un modèle particulièrement savoureux et dont la sonorité est incroyable. L’époque où la marque allemande savait doser parfaitement l’élégance avec la sportivité. Forte de ses 507 chevaux, cette BMW M5 type E60 était alors presque neuve en 2006, d’où une décote très faible et un prix encore élevé sur le marché. Pour autant, si les années qui passent et la rareté comptent, il faut aussi porter un regard sur la descendance. La BMW M5 type F10, qui a suivi, arrivait sur un moteur V8 biturbo certes plus puissant, mais moins noble aux yeux de beaucoup…

De nos jours, la cote est assez fluctuante. Elle dépend véritablement de l’état et du kilométrage, avec une offre s’étendant de 25 à 50 000 €. Les modèles les plus recherchés sont ceux étant dans un bel état, avec une belle configuration et des options (surtout si elles proviennent du département Individual). Le modèle présenté dans l’annonce étant très classique dans sa configuration, une cote moyenne à 34 000 € semble réaliste…

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
58 500 €73 125 €34 000 €– 53 %

8. Une « vieille » BMW M635 CSi pour 17 600 €

Poursuivons avec une superbe BMW M635 CSi type E24. Nous sommes sur un modèle particulièrement rare, qui était la version la plus haute, dans la gamme Série 6 de l’époque. Un petit peu moins de 6 000 exemplaires ont été produits de 1984 à 1988. Ici, nous sommes sur un modèle joliment configuré et qui semble avoir eu bon nombre de frais. À l’époque, elle venait tout juste d’avoir ses 21 ans, ce qui fait que la cote était encore assez basse. De nos jours, la demande se fait de plus en plus forte, avec une augmentation constante depuis 2017. Cela devrait se poursuivre.

En effet, il faut prévoir une enveloppe de 50 000 € pour trouver une belle BMW M635 CSi aujourd’hui. Là encore, l’écart entre les beaux exemplaires et les moins beaux est vraiment très important.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
17 600 €22 000 €50 000 €+ 127 %

9. La BMW 850 CI V12 affichée à 16 500 €

On poursuit avec la première génération de BMW Série 8. Un modèle qui est toujours resté un petit peu effacé auprès des collectionneurs. Et c’est bien dommage car sous ce long capot (et près de ces phares pop-up), on trouvait des moteurs à 8 ou 12 cylindres. La 850 Ci est une évolution du moteur V12 portant la puissance à 300 ou 326 chevaux. En 2006, la décote avait déjà été subie. Depuis quelques années, elle repart à la hausse mais assez timidement.

En fait, plus que pour d’autres modèles encore, l’état est déterminant. Certains exemplaires en état concours dépassent les 50 000 €. Pour un bel exemplaire, on est davantage autour des 30 000 €.

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
16 500 €20 625 €30 000 €+ 45 %

10. La BMW Z1 était encore accessible…

Poursuivons avec un modèle que j’affectionne beaucoup : la BMW Z1. Ce superbe roadster a été écoulé à plus de 8 000 exemplaires à la fin des années ’80 et jusqu’au début des années ’90. Elle se caractérise par une architecture innovante avec notamment des portes qui se rétractent dans les bas de caisse. Les beaux exemplaires, tels que celui illustré sur l’annonce, feraient rêver bon nombre de collectionneurs.

La cote est aujourd’hui autour des 50 000 € pour un bel exemplaire. Il est intéressant de noter que cette cote était au plus fort en 2018 et qu’un surprenant phénomène de décote s’est produit jusqu’au milieu d’année 2020. Depuis, la reprise est timide et cette cote semble donc stabilisée. La demande en BMW Z1 est-elle moins forte ?

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
21 000 €26 250 €50 000 €+ 90 %

Bonus : une belle BMW 325i (E36) à 5 000 € !

Enfin, je ne pouvais pas résister à inclure cette BMW Série 3 type E36, en version 325i… Un modèle devenu extrêmement rare, surtout en état d’origine. Autant dire que la cote fluctue énormément. Si un tel modèle arrivait sur le marché de l’occasion, à combien l’estimeriez-vous ? Dîtes-moi votre estimation en commentaire !

Prix en 2006Équivalent 2022Côte actuelleDifférence
5 000 €6 250 €À vous de me dire…

Que retenir de cet article ? Sans trop de surprise, certains modèles prennent de la valeur, d’autres en perdent. Dans l’ensemble, on retrouve les constantes habituelles : la rareté a souvent une incidence assez forte sur les prix, tout comme l’état et le kilométrage. Le phénomène spéculatif est assez mesuré. Il porte essentiellement sur des modèles très ciblés, comme les BMW M3 type E30. Malgré cela, de plus en plus exemplaires sont restaurés admirablement bien.

Afin de prendre l’évolution du coût de la vie, j’ai calqué mon équivalence par rapport au smic horaire net. En 2006, celui-ci était à 8,27 €. En 2022, il est désormais à 10,57 €. Cela représente une augmentation de 25 % que j’ai appliquée ensuite. Les cotes ont été récoltées auprès de plusieurs sites spécialisés, de petites annonces et d’observation diverses, pour des modèles en très bon état.

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page