ActualitéAston Martin

Aston Martin DBR22 : va-t-elle réussir son pari ?

La présentation d’une nouvelle Aston Martin, c’est toujours un grand moment. À l’occasion de la Car Week qui se déroule en ce moment à Monterey, en Californie, la firme de Gaydon a présenté un nouveau roadster : la DBR22. Deux ans après la V12 Speedster, la marque anglaise fait son retour avec un nouveau modèle qui participera au célèbre concours d’élégance de Pebble Beach, qui se déroule ce dimanche 21 août 2022. En attendant les résultats, je vous invite à découvrir plus en détails ce nouveau speedster, qui joue pleinement la carte de la nostalgie en faisant notamment écho aux prestigieuses Aston Martin DB3S et DBR1. La recette est-elle toujours d’actualité ?

Un style largement épuré

Lorsque l’on regarde l’Aston Martin DBR22, on ne peut manquer les clins d’œil du passé. De ses prestigieuses aïeules des années ’50, elle en reprend la ligne générale mais aussi des éléments de style, comme ces écopes latérales, modernisées. On trouve également une grande calandre béante, simplement agrémentée de barres horizontales et verticales. Là encore, l’interprétation des codes du passé fonctionne à merveille. On trouve aussi un toit à double bossage… La marque a cherché à obtenir le meilleur compromis à tous les niveaux, en cultivant l’esprit néo-rétro tout en apportant des équipements modernes avec notamment une simple banque de LED pour les optiques.

D’ailleurs, c’est le département de luxe Q by Aston Martin qui s’est chargé de la réalisation de cette DBR22. Les équipes, qui cherchent à proposer des possibilités infinies de personnalisation, ont redoublé d’efforts pour élaborer un speedster unique. La ligne de caisse est très épurée avec un simple saute-vent en guise de pare-brise. Là encore, c’est un appendice que l’on trouvait aussi bien sur les DB3S et DBR1, il y a bientôt 70 ans. Quant au choix de la couleur, il résulte d’une pioche dans le catalogue Paint to Sample. Comprenez par là que tout choix coloré est fondamentalement possible.

La marque a fait le choix de réduire le nombre de panneaux de carrosserie pour épurer la ligne. Cela aboutit sur un immense capot avant qui peut sans doute basculer, comme à l’époque. On notera d’ailleurs que contrairement à bon nombre de concurrentes, l’Aston Martin DBR22 conserve son moteur en position avant. Les ailes sont superbement galbées, avec un élégant renflement au niveau des portes et des bas de caisse en fibre de carbone. L’ensemble participe à la réduction de la masse bien qu’Aston Martin n’ait pas communiqué sur ce point. On trouve aussi un très bel intérieur qui mêle du cuir marron à de la fibre de carbone. Si une carrosserie speedster est souvent synonyme de légèreté, la DBR22 semble avoir voulu conserver un bon niveau de confort. D’ailleurs, au même titre que la McLaren Elva, l’Aston Martin DBR22 dispose toujours d’un écran tactile central.

Sous le capot ? Un V12 biturbo…

Alors qu’Aston Martin a annoncé son premier modèle 100 % électrique à l’horizon 2025, c’est bien un moteur entièrement thermique que l’on retrouve au sein de la DBR22. En l’occurrence, c’est le bien connu V12 biturbo de 5.2 litres qui officie. Celui-ci offre 725 chevaux de puissance et 753 Nm de couple, sur les roues arrière. Comptez seulement 3,4 secondes pour réaliser le 0 à 100 km/h. Et pour la vitesse de pointe, celle-ci culmine à 319 km/h. La marque a fait appel à la traditionnelle boîte automatique à huit rapports…

Outre cette noble mécanique, l’Aston Martin DBR22 inaugure également des parties en aluminium imprimées en 3D. Elle est entièrement personnalisable grâce au programme de personnalisation du département Q by Aston Martin. À l’occasion des 10 ans de ce département, quelle meilleure mise en avant que la création d’un speedster entièrement nouveau ?

L’Aston Martin DBR22 évoque notamment les modèles d’endurance. Pour l’anecdote, l’Aston Martin DBR1 avait remporté les 24 Heures du Mans en 1959 avec notamment Carroll Shelby derrière son volant. Dans les faits, la DBR22 est surtout un joli prétexte pour fêter les 10 ans du département Q de la firme de Gaydon mais aussi les 109 ans de la marque anglaise. Et puisqu’aucun détail n’a été laissé au hasard, les plus observateurs noteront la présence de jantes alliage de 21 pouces, avec un écrou de serrage central. Autant d’appendices qui évoquent le monde la course automobile.

Aston Martin DBR22 : vers une production en série ?

L’Aston Martin DBR22 sera présentée ce dimanche au concours d’élégance de Pebble Beach. Pour autant, ce modèle n’a pas vocation a demeuré un simple modèle d’exposition. La marque a annoncé prévoir une production en petite série, évoquant notamment les Vulcan et Vantage V600, écoulées respectivement à 24 et 14 unités. Pour la DBR22, le volume prévu n’a pas été communiqué. Pour autant, le communiqué évoque une petite série, produite à la main par le département Q, en fonction des demandes des clients. Des clients qui seront soigneusement sélectionnés…

Avec ce modèle, Aston Martin DBR22 est parvenue à réussir un bel exercice de style. En ces temps plutôt moroses, il est plaisant de voir que des constructeurs osent encore sortir des voitures d’exception, avec des moteurs prestigieux… Quant au prix de vente, il n’a pas encore été communiqué. Mais fondamentalement, est-ce vraiment ça le plus important ? Ça change de l’Aston Martin DBX !

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

1 commentaire

  1. Il faut avouer que la division Q s’est lâchée avec ce roadster. Le style me plait bien, surtout la teinte. Perso, je ne pense pas que la marque va produire beaucoup d’Aston Martin DBR22 sur le marché.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page