ActualitéCaterham

Caterham Seven 340 : elle débarque enfin en France

Ces dernières années ont été plutôt compliquées pour Caterham qui a dû encaisser successivement le Brexit et le cycle d’homologation WLTP. Afin d’arriver sur les marchés européen et japonais, la Caterham Seven 340 gagne un nouveau moteur et parvient à rester dans les normes. Elle remplace la précédente Seven 275 et ambitionne de toucher un public désireux de s’offrir des sensations… Comme d’habitude, ce nouveau modèle peut être configuré en version « civile » S-Pack ou bien dans une version plus radicale R-Pack. Dans cet article, je vous en dis plus sur cette nouvelle sportive à sensations qui n’accuse que 560 kg sur la balance.

Caterham, une philosophie immuable…

Caterham est une marque fascinante. Depuis sa création à l’aube des années ’60, la marque anglaise n’a cessé de miser sur le rapport poids/puissance. Les années ’70 ont marqué la récupération d’outillages Lotus, ce qui a permis de récupérer la production de la mythique Seven. Ces roadsters compacts avec châssis tubulaires ont une recette inchangée depuis près de cinquante ans. Les évolutions, souvent mineures visuellement, font toute la différence sur piste. Pour 2022, la gamme française s’articule autour de la Caterham Seven 170, d’une puissance de 85 chevaux et de la Caterham Seven 485, qui coiffe la gamme avec pas moins de 240 chevaux. La Caterham Seven 340 nouvellement commercialisée jouera donc les entre-deux, avec un positionnement sportif mais pas (trop) radical.

Au niveau du style, ne cherchez pas de surprise… La marque anglaise joue la carte conservatrice. Il n’y a d’ailleurs pas de réelle évolution : on retrouve la silhouette emblématique de roadster, avec toujours ce long capot, un échappement latéral du côté droit, des feux à LED et une légère évolution de l’instrumentation. Mais ne cherchez pas le moindre embourgeoisement. Caterham mise toujours autant sur l’efficacité et tout gain de poids est bon à prendre. Avec seulement 560 kg, la Caterham Seven 340 de 170 chevaux promet de belles sensations. D’ailleurs, il sera toujours possible de la commander en châssis étroit ou bien en châssis large. Le second améliore le confort au détriment de quelques kilogrammes supplémentaires…

Sous le capot, le retour d’un moteur Ford !

Afin de réduire les émissions polluantes, la Caterham Seven 340 succombe elle aussi au moteur Duratec. La 485 dispose de ce même moteur tandis que la 170 reçoit un moteur 3-cylindres d’origine Suzuki. D’une cylindrée de 2.0 litres, ce moteur atmosphérique atteint ici une puissance de 168 chevaux à 7 250 tr/m et 175 Nm de couple à 6 500 tr/m. Il parvient à mesurer ses émissions de CO2 en se maintenant à 148 grammes par kilomètre. La vitesse maximale culmine à 209 km/h et il faudra moins de 5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Naturellement, le couple est envoyé sur les roues arrière, par le biais d’une boîte de vitesses mécanique à cinq rapports.

La Caterham dispose de série de quatre freins à disque, avec des étriers à quatre pistons à l’avant. Mais surtout, les clients auront le choix entre deux versions. La S-Pack apporte des jantes alliage de 14 pouces, un pare-brise intégral, le chauffage, des sièges en cuir noir, le volant Momo et un revêtement en moquette. La version R-Pack, optimisée pour le circuit, repose sur des jantes de 15 pouces (avec des pneus Avon ZS). Elle reçoit un différentiel à glissement limité, des harnais à quatre points, des sièges baquets composite ou encore des suspensions sport. Cette version fait abstraction du pare-brise. Mais en pack R ou S, vous aurez un choix immense d’options et tout est possible…

Commandez votre Caterham Seven 340 dès maintenant

Désormais proposée à la vente dans l’hexagone, la Caterham Seven 340 peut être commandée en France. Prévoyez un budget minimal de 45 700 €, auquel vous devrez ajouter le prix des options, les taxes locales et la TVA. Les options, indispensables, sont nécessaires pour personnaliser l’esthétique et le châssis de votre futur roadster. Vous pourrez même apporter des jantes spécifiques, des pièces en carbone pour économiser du poids, opter pour des baquets intégraux, choisir votre pare-brise ou bien un saute-vent… Les plus aguerris pourront même opter pour le plancher surbaissé pour abaisser davantage le centre de gravité. Le configurateur Caterham français a été mis à jour.

Les prochaines années, pour Caterham, vont marquer un tournant. La marque anglaise s’essayera à l’électrique avec une version électrique de la Seven. Mais rassurez-vous, les versions thermiques ne seront pas abandonnées puisque la marque compte en produite pendant encore une bonne dizaine d’année. Pour autant, le passage à l’électrique n’est pas une priorité absolue puisque la marque ne souhaite pas développer de voitures trop lourdes, qui ne seraient pas dans l’esprit original. Caterham promet toujours de garder la philosophie de légèreté, simplicité, agilité et performance aux futures productions. Nous, on a plutôt hâte de les découvrir aussi…

Concessionnaires Caterham en 2022

  • Marcassus Sport – 31770 COLOMIERS
  • Caterham Competition France – 30520 SAINT-MARTIN-DE-VALGALGUES
  • SV Automobiles – 28160 YÈVRES
  • Verbaere Automobiles – 59160 LILLE
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Articles similaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page