1/43AltayaCollections presseMiniatures

Altaya : Les plus beaux véhicules utilitaires

Les éditions Altaya ont ajouté une nouvelle corde à leur arc. Cette fois, il s’agit d’une collection à l’échelle 1/43, présentant des véhicules utilitaires, au sein de dioramas. Chaque numéro comprend donc un élément de décor avec un personnage, un accessoire, un fond ainsi qu’une miniature. Plutôt réussie, cette collection séduira les amateurs de dioramas qui pourront placer cote-à-cote les différents numéros afin de constituer une rue de centre-ville ! Bien vu !

Une collection dédiée aux Trente Glorieuses

Altaya a choisi de se concentrer sur les utilitaires produits durant les Trente Glorieuses, c’est à dire la période qui s’étend de 1946 à 1975. La collection s’articule donc autour de véhicules de cette époque, avec des décors qui en découlent directement.

Ci-dessus, vous trouverez le numéro 1, qui comprend un décor de boulangerie, avec des imprimés en guise de vitrine. On y trouve aussi une Peugeot 203 fourgonnette tôlée aux couleurs de la boulangerie. Sur le trottoir, prend place le livreur, deux baguettes dans le main et un imposant sac à pain. L’ensemble à très fière allure, d’autant plus qu’il sera possible de juxtaposer chacun de ces dioramas dans le but de réaliser une rue de centre-ville complète, avec toutes ses boutiques. Les finitions semblent assez soignées, aussi bien sur les miniatures que les décors !

Assemblez vos différents dioramas !

La vraie force de cette collection, c’est de permettre de disposer les dioramas cote à cote. Quant aux fascicules, ils présentent à la fois l’utilitaire miniaturisé, l’univers et le contexte de l’époque, des photographies d’époque et des anecdotes. L’ensemble paraît bien documenté et plutôt plaisant.

Sur la photo ci-dessus, on cerne mieux l’intention des éditions Altaya. Les enseignes sont dans la continuité et on savoure la diversité des miniatures. D’ailleurs, en vous abonnant, vous trouverez tout type de marques et activités. Du Peugeot J7 de Police, à la Simca 1501S break du serrurier au Citroën Type H du pizzaiolo, en passant par la Simca Aronde pick-up du poissonnier à la Renault 5 des PTT ! Vous y trouverez essentiellement des voitures de marque française.

Les cadeaux en vous abonnant

Comme souvent, l’abonnement permet de bénéficier de privilèges assez intéressants. Le premier cadeau comprend trois tirés à part (posters) en noir et blanc, envoyés avec le deuxième envoi. On trouvera aussi des éléments décoratifs, toujours à l’échelle 1/43, qui vous seront envoyés avec le quatrième envoi. Le sixième envoi comprend un élément de décor supplémentaire, sur lequel vous pourrez installer les lampadaires, panneaux et bancs reçus précédemment. Ce set pourra se connecter avec les autres, toujours dans l’idée de créer un diorama de rue entière. Enfin, le dixième envoi comprendra un minibus Citroën CH14 de la RATP, qui pourra stationner sur ce même diorama !

D’autres cadeaux sont également prévu ! Si vous choisissez le prélèvement automatique, vous recevrez en plus de votre neuvième envoi un diorama d’auto-école et sa Renault Supercinq. On y trouve aussi le moniteur d’auto-école et son élève au volant. En cas d’abonnement avant le 17 janvier 2020, le quatrième envoi est accompagné d’une plaque publicitaire Renault et le neuvième envoi de son homologue Panhard.

Et ce n’est pas tout ! Les abonnés pourront aussi choisir de souscrire à l’offre Premium. Celle-ci impose un surcoût de 1,15 € par numéro. En l’échange, vous recevrez avec vos envois 8, 14 et 21 un superbe diorama de garage, toujours compatible avec les autres éléments de la collection. Celui-ci comprend deux véhicules et quatre figurines.

Le coût de la collection

Cette collection Altaya dédiée aux véhicules utilitaires à l’échelle 1/43 se compose de 60 numéros. Le premier numéro est vendu au prix de 5,99 €. Le second à 10,99 € et tous les suivants à 17,99 €. En cas d’abonnement, le numéro 3 est offert. Notons que pour chaque numéro, il faut ajouter 0,75 € de frais de port, sauf les deux premiers où la livraison coûte 1,50 € chacun. Des boîtes d’archivage seront également fournies, au prix unitaire de 8,99 € + 0,75 € de frais d’expédition. Ainsi, le coût de revient est de 1 117,38 €. Avec l’offre Premium, le coût passe à 1 181,78 €.

Les trois premiers numéros

Le premier numéro, à 5,99 €, comprend une Peugeot 203 fourgonnette devant un décor de boulangerie. On y trouve le livreur et son sac à pain. Le second numéro comprend un Renault Galion s’apprêtant à livrer des boissons à un restaurant. Celui-ci sera proposé à la vente pour 10,99 €. Enfin, le numéro 3, gratuit si abonnement, 17,99 € le cas échant, présente un Peugeot J7 en livrée Police devant l’entrée du commissariat. Devant, se tient un gendarme…

Dans la collection vous trouverez entre autres les modèles suivants :

  • Peugeot J7 (1965) – L’agent de police
  • Citroën 2CV fourgonnette (1951) – Le facteur
  • Renault 4L (1961) – Le glacier
  • Peugeot 504 Dangel Pick-Up (1983) – Le maçon
  • Citroën CX (1974) – L’ambulancier
  • Citroën Type H (1948) – Le vitrier
  • Citroën Acadiane (1978) – Le fleuriste
  • Simca Aronde Pick-Up (1959) – Le poissonnier
  • Sovam Etalmobil (1962) – Le vendeur ambulant
  • Citroën type H (1948) – Le vendeur de pizza
  • Simca Ariane G7 (1959) – Le chauffeur de taxi
  • Peugeot 104 Berline (1973) – Le pompiste
  • Simca 1501 S Break (1967) – Le serrurier
  • Renault 5 (1972) – L’installateur P.T.T.
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page