DécouvertesInsoliteVolkswagen

En 1959, une cafetière était en option sur la Volkswagen Coccinelle

Imaginez… Vous êtes au volant de votre Volkswagen Coccinelle, sur l’autoroute. Soudain, vous ressentez la fatigue, due à la monotonie du trajet. Là, l’envie d’un café vous prend. Fatalement, vous allez devoir vous arrêter à la prochaine aire de repos pour commander un espresso bien serré, ce qui va vous retarder sur votre trajet mais sera aussi l’excuse pour la traditionnelle pause-pipi, corrélée au café naturellement. Pour éviter ce désagrément, Volkswagen proposait, en 1959, une cafetière directement intégrée au tableau de bord de la Coccinelle. Bluffant, non ? Revue de l’un des accessoires les plus recherchés !

Une idée comme une autre !

L’automobile a toujours donné des idées, plus ou moins farfelues, aux ingénieurs. Ces idées, elles visent à améliorer la sécurité, le plaisir ou encore le confort. C’est ce dernier aspect qui nous intéresse. La voiture du peuple a toujours été une énorme source d’inspiration puisqu’elle fut déclinée en camping-car, en train touristique et même parfois en voiture de course. Dans le but de rendre les trajets plus agréables, les ingénieurs Volkswagen ont eu l’idée de proposer une cafetière directement intégrée sur le tableau de bord de la Coccinelle. Forcément, cela prête à sourire mais il y avait clairement de l’idée et probablement de la demande. Jusqu’à présent, c’était le traditionnel porte-gobelet qui s’était invité sur les tableaux de bord. Mais comme son nom l’indique, il fallait bien le trouver quelque part, le gobelet et son contenant !

Source photo : Dave Hord (instagram)

Dans les faits, ce n’est pas Volkswagen elle-même qui a développé la machine, c’est une société allemande, du nom de Hertella, qui s’en est chargée. Cette marque n’avait pas l’exclusivité avec Volkswagen mais il semblerait que le constructeur allemand ait été le seul à proposer en option la Hertella Auto Kaffemaschine dans une voiture de série. Dans son catalogue, Volkswagen laissait le choix entre une alimentation 6 ou 12 Volts. Dans les deux cas, le coût était de DM 65, soit l’équivalent de 400 € actuels en tenant compte de l’inflation. Autant dire que cet équipement était réservée à une élite…

Une cafetière polyvalente mais très basique

Dans sa brochure, Volkswagen affirme que cette cafetière de 40 Watt peut convenir aussi bien pour le café, le thé, le bouillon et le citron chaud. Il suffit d’avoir des dosettes ou sachets dans la boîte à gants. Notons par ailleurs que l’intégration sur le tableau de bord de la Coccinelle est relativement propre. Les fixations, discrètes, se font sur la partie basse de de la planche de bord. Aucun bouton n’est par ailleurs condamné. L’esthétique de cette cafetière Hertella est plutôt bonne, s’intégrant bien dans la Coccinelle. Le chrome est omniprésent. On perçoit un réservoir d’eau sur la partie haute et une commande permettant de mettre l’eau à chauffer. L’alimentation est faite directement sur la prise allume-cigare.

Malheureusement sans interrupteur, il faut brancher la prise allume-cigare avant chaque café et bien penser à débrancher ensuite pour éviter la surchauffe. Malgré cela, Hertella a pensé à tout. La tasse en porcelaine qui était fournie disposait d’un socle métallique, ce qui permet d’adhérer naturellement à la base de la machine. Ainsi, même en cas d’un virage serré, votre café n’allait pas vous brûler les jambes.

Quant au fonctionnement, l’eau chauffe sur la partie supérieure, grâce à des résistances. Le café moulu doit alors être inséré dans la partie intérieure de la machine, avec un système de double filtration. Le café coule ensuite directement dans la tasse. Des différents témoignages que j’ai pu lire, le café qui sortait de cette machine était plutôt dégueulasse.

Combien coûte cette machine de nos jours ?

La Hertella Koffee Kaffemaschine est une pièce rare. Elle se trouve de temps en temps sur le marché de l’occasion a des prix particulièrement élevés. D’ailleurs, il n’y a pas réellement de cote. Mais sachez que si vous avez une en bon état de fonctionnement et complète, vous pourriez certainement l’échanger contre le dernier iPhone…

Source
Dave Hord (instagram)Thedrive.com
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page