C'est à vendre !DécouvertesLancia

Une rare Lancia Thema 8.32 est à vendre

Il y a des voitures qui ont une histoire à raconter. La Lancia Thema 8.32 fait partie de ces concentrés d’audace, au même titre que la Citroën Traction 22 CV en son époque ! Remontons le temps. En 1984, la Lancia Thema est présentée au salon de l’automobile de Turin. Elle est le fruit d’une collaboration avec Fiat, Alfa Romeo et Saab qui sortent à peu près en même temps les Croma, 164 et 9000. Mais pour aller encore plus loin et ancrer davantage l’image prestigieuse de Lancia, il fut décidé de proposer un moteur V8 d’origine Ferrari sous le capot de la Thema. Ainsi est née cette version aussi exclusive que désirable…

Aller toujours plus loin

Les années ’80 était une époque où les constructeurs automobiles pouvaient encore se permettre de donner vie à des projets déraisonnables. Fiat, qui détenait Lancia, avait la volonté d’en faire une marque premium, même si ce terme n’existait pas encore. L’objectif, à peine caché, était de marcher sur les platebandes des constructeurs allemands. Ainsi, la Lancia Thema 8.32 vit le jour. Un concentré de luxe et de dynamisme pour tailler la route sur autoroute…

Sigle Lancia Thema 8.32

Le style est relativement banal puisque les modifications esthétiques sont très discrètes. On note de nouvelles jantes à cinq branches qui rappellent celles déjà montées sur des Ferrari; On repère aussi un aileron rétractable sur la malle qui apporte lui aussi plus de discrétion mais aussi 30 kg d’appui à 220 km/h. Un liseré jaune prend aussi place sur les côtés tandis que la couleur de carrosserie ne pouvait être que rouge, noire, bleu foncé, gris foncé ou vert foncé. L’élément le plus remarquable, c’est sans nul doute le sigle « 8.32 » sur la calandre.

Un V8 sous le capot

Moteur Lancia Thema 8.32

L’exemplaire ici illustré, je l’ai repéré à la vente sur le site d’enchères Catawiki. C’est un modèle de 1991 dans un état remarquable et qui illustre assez bien le rêve de toute personne qui désirerait un jour acheter une Lancia Thema 8.32. En effet, le code « 8.32 » signifie qu’il s’agit d’un moteur V8 de 32 soupapes et 3.0 litres de cylindrée. Il est directement tiré de la Ferrari 308 mais descend à 215 chevaux à 6 750 tr/m en raison d’une injection et d’un allumage revus (et même 205 chevaux pour les versions catalysées). Une puissance très raisonnable quand on redécouvre qu’il s’agit toujours d’une traction. La sonorité est en revanche magique et constitue à elle seule un spectacle. Les performances ne sont pas exceptionnelles ( 1 400 kg) mais ceux qui ont roulé ce modèle font état d’un plaisir de conduire incroyable.

En prime, la Lancia Thema 8.32 bénéficie d’un intérieur revu. L’alcantara laisse place à une sellerie cuir fauve très élégante, avec des touches de ronces de noyer. Des manomètres prennent place tout autour du conducteur tandis que les plastiques ont été améliorés aussi. De série, on peut trouver les vitres électriques et les appuie-têtes arrière qui s’abaissent lorsque l’on passe la marche arrière. En revanche, il fallait passer par le catalogue des options pour avoir la climatisation, les sièges chauffants à mémoire, le téléphone, le cuir intégral et même le toit ouvrant électrique.

À collectionner d’urgence !

Lancia Thema 8.32 avant

Après la Stratos et son V6 de Ferrari Dino, c’est la Lancia Thema 8.32 qui a hérité à son tour d’un moteur de la marque au cheval cabré. Certains ont regretté l’absence de logo Ferrari le long de cette berline, ce qui fut rajouté par la suite. Le style est également relativement classique et ne parle qu’à un public de puriste. À peine 4 000 exemplaires ont vu le jour entre 1986 et 1992. Le modèle qui illustre cet article n’affiche que 87 500 kilomètres au compteur et s’avère être une deuxième main avec une particularité : les deux premiers propriétaires avaient le même nom. L’historique complet est aussi fourni !

Le vendeur parle d’un état exceptionnel et d’un entretien à jour. Les différents gadgets électroniques sont parfois sujets à des pannes difficiles à solutionner mais cela ne semble pas être le cas ici. On note la présence des sièges chauffants réglables électriquement notamment. Si ce modèle vous intéresse, vous pouvez toujours poser votre enchère dès maintenant. À l’heure où je rédige cet article, le prix est à 16 000 € et la voiture se trouve en Allemagne. Un prix finalement plutôt raisonnable pour goûter au plaisir du V8 Ferrari… L’annonce peut être consultée sur cette page. Il faut cependant composer avec un entretien Ferrari… Et cela représente donc un budget, en plus de la consommation de 13 litres aux 100 kilomètres en conduite souple. Mais quand on aime…

Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page