ActualitéVolkswagen

Volkswagen Golf 8 GTI Clubsport : recyclage sportif

En février dernier, Volkswagen dévoilait ses Golf GTI, GTE et GTD, basées sur la huitième génération de la compacte. Des modèles qui évoluent subtilement, sans trop d’audace. Beaucoup ont regretté des puissances modérées pour la catégorie. Pour corriger le tir, la marque allemande pourra bien sûr compter sur sa Golf 8 R dont toutes les informations sont déjà connues à l’avance. Cette fois, je vous présente la Golf 8 GTI Clubsport, une version plus dynamique encore qui permettra enfin de pouvoir rivaliser avec ses concurrentes directes.

Plus de puissance, plus de plaisir ?

De nos jours, les constructeurs se sont lancés dans une ridicule course à la puissance. Hors, le châssis contribue beaucoup au plaisir de conduite. Volkswagen trimballe toujours cette image de sportive de ligne droite. La Golf 8 GTI Clubsport ne se réinvente pas. Elle reprend l’architecture d’une GTI « classique » et donc la transmission aux roues avant. Elle reçoit pour l’occasion une esthétique spécifique. Le bouclier est encore plus ajouré. Peut-on vraiment encore parler de nid d’abeille avec des cavités aussi importantes ? Les jantes ont un design plus élancé mais comme elles ne sont pas identiques des deux côtés, le côté gauche paraît plus dynamique que le droit.

À l’arrière, on découvre le même diffuseur mais un aileron plus massif. Des décorations latérales prennent également place. De nouvelles sorties d’échappement sont installées tout comme les bas de caisse qui sont légèrement remodelés. Des évolutions plutôt subtiles qui rappellent les précédentes Golf des 30ème et 35ème anniversaire : de la discrétion, mais ça parle aux passionnés. Là, c’est la même recette. Une panoplie agréable à l’œil qui reprend le liseré de calandre rouge qui s’étend jusqu’aux phares. Les étriers de frein, également rouges, contribue à ce dynamisme. Au final, c’est une configuration très proche de la BMW 128ti fraichement dévoilée !

Une Golf qui aime les virages !

Davantage orientées sur le confort plutôt que la sportivité pure, les Volkswagen Golf ont souvent été moquées pour leur aseptisation et leur tenue de route. Pourtant, il ne faut pas oublier qu’en octobre 2016, la Volkswagen Golf 7 GTI Clubsport S avait détenu le record pour une traction sur le circuit du Nürburgring, après rénovation de la piste. Un titre rapidement récupéré par les Honda Civic Type R et Mégane 4 RS Trophy-R. Cette nouvelle version, qui remplace officiellement les Clubsport et Clubsport S précédentes, affiche 300 chevaux. Mais outre cette puissance, c’est au niveau du châssis que les améliorations sont les plus notables.

Arrière Volkswagen Golf 8 GTI Clubsport

Désormais, on trouve à bord un Vehicle Dynamics Manager, c’est une gestion électronique qui vise à avoir un comportement plus sportif. S’ajoute aussi un différentiel autobloquant électromécanique avant, des trains revisités avec un léger carrossage à l’avant. De nouveaux bras de suspensions sont installés à l’arrière et des disques de frein perforés prennent place. Selon Volkswagen, la différence de comportement serait flagrante et on les croît volontiers. Derrière cet élan de dynamisme, il faut y voir la volonté d’affronter la Renault Mégane RS Trophy-R sur le Nürburgring pour espérer décrocher le titre de la traction la plus rapide. Volkswagen a-t-elle ses chances ? On le saura très vite.

300 chevaux… Oui mais…

S’il fut longuement espéré, l’onctueux 5-cylindres des Audi TT RS et RS 3 n’est pas prévu sous le capot d’une Volkswagen Golf. Pas même pour la R. La GTI Clubsport se contentera donc de l’habituel 4-cylindres de 2.0 litres. Ce moteur TSI passe désormais à 300 chevaux. Une puissance respectable mais déjà vue maintes fois au sein du groupe. Le couple grimpe à 400 Nm et si aucune information officielle sur les performances n’a filtré, il semblerait que le 0 à 100 km/h demande moins de 6 secondes. Un score qui devrait donc se rapprocher des 5,7 secondes demandées par la Renault Mégane 4 RS Trophy pour cet exercice. Malheureusement, cette jolie Golf est exclusivement disponible avec la boîte automatique à double embrayage DSG.

On notera aussi l’apparition d’un mode Spécial, qui se destine au circuit. Un appendice qui confirme bien la vocation de cette version. Quant à l’habitacle, il demeure inchangé, à l’exception de la sellerie. Le prix de vente de la Volkswagen Golf 8 GTI Clubsport est encore méconnu, tout comme la date de commercialisation qui pourrait intervenir avant la fin d’année, afin de commémorer les 45 ans de la toute première Golf GTI ! Une sacrée lignée !

Volkswagen Golf 8 GTI Clubsport 2020
Publicité

Thomas Drouart

J'ai fondé PDLV à 13 ans, c'était il y a... Pas mal de temps déjà ! Ma passion pour l'automobile n'a fait que s'intensifier. Depuis, ce blog a prospéré et nous permet de vivre notre passion à 100%. Mon pêché mignon ? Les Fiat Panda 100HP, les Porsche 911 type G et les brochettes bœuf-fromage. Je m'intéresse à tout ce qui roule, même si mon allergie au diesel me rapproche bien souvent du pistolet vert.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page